Peugeot se retire d’Iran : le choix entre hégémonie américaine et gouvernance mondiale

Article qui doit être lu.

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Peugeot se retire d’Iran : le choix entre hégémonie américaine et gouvernance mondiale

Le groupe PSA Peugeot-Citroën se retire d’Iran. Il n’avait pas d’autre choix depuis que Trump a imposé l’embargo. L’hégémonie américaine est aussi préjudiciable aux intérêts Français que la gouvernance mondiale.
 
Dans un monde moral, les affaires profitent à celui qui détient la morale. En l’espèce, aujourd’hui, les Etats-Unis. L’hégémonie américaine passe par le droit – américain. Quand Volkswagen truque la mesure des émissions de dioxyde de carbone, un tribunal américain lui fait payer la douloureuse. Quand BNP-Parisbas travaille avec des gens qui déplaisent à la finance américaine, paf, le gros bâton d’un tribunal américain lui fait passer l’envie de récidiver. Et ainsi de suite. Aujourd’hui, c’est pour éviter des sanctions américaines jugées en cas de litige par un tout puissant tribunal américain que Peugeot se retire d’Iran afin de respecter l’embargo décidé…

Voir l’article original 401 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s