Billet. Macron, une prétention sans limite qui débouche sur un champ de ruines: Je serai d’une détermination absolue.

IL n’y aura pas de RIP, pas de RIC , pas de démission ou de destitution de Macron.

La France s’est embarquée dans l’imaginaire.

Le peuple rêve.

Macron s’effondre et il n’y a rien, aucune opposition, aucune structure pour prendre la relève. Les corps intermédiaires ont failli, ils se sont déshonorés, décrédibilisés. un champ de ruines. Et de haine.

Macron a échoué sur tout et les efforts  des Juppé sont pitoyables tant ils sont malvenus; ne vaudrait il pas mieux au lieu de le soutenir, préparer une relève , une alternative. La droite est aussi dévastée que la gauche et le centre n’existe pas ailleurs que dans les discours des candidats aux élections présidentielles.

« Je serai d’une détermination absolue et je ne céderai en rien ni aux fainéants ni aux cyniques ni aux extrêmes ». Déja il y a un « ni » de trop!

Macron a plastronné. Comme il méprisait Hollande, il a cru que ce que Flamby ne faisait pas, lui, pourrait le faire. Erreur de diagnostic doublé d’une erreur de jugement, une de plus.   Il a cédé sur tout, radicalement sur tout et dans le déshonneur, dans la débandade!

Comme à Notre Dame des Landes. Et en particulier il a cédé face aux aux extrêmes symboliques que sont les Gilets Jaunes, il s’est couché sur la taxe carbone.

Macron a nargué Trump et il a pris sa claque, humiliante, publiquement. D’une simple pichenette, comme celle qui balaie  une pellicule sur un col!

Même le Centenaire de 1918 a été un bide avec l’épisode honteux de la réhabilitation de Pétain qui se voulait fine, intelligente et cultivée. Et que dire du ridicule du parcours mémoriel?

L’autorité affichée, jupitérienne, a sombré dans la sinistre farce de la fête de la musique et surtout ensuite dans  les bras d’un éphèbe qui visiblement jouissait en enculant   la France .

Que dire de Benalla? C’est tout un symbole du ratage et de la persévérance dans le ratage avec les mensonges, contrevérités, les  faux serments et les médiocres rattrapages . Benalla c’est plus qu’un concours de circonstances, c’est le concours de la connerie.  De la bêtise et de l’absence de jugement de celui qui se voulait prince.

La construction européenne prend l’eau de toutes parts.

Le projet de relance et d’approfondissement dont Macron se prétendait engrossé a avorté et il n’est plus d’actualité. Comment inspirer confiance aux Allemands pour qu’ils puissent prendre le risque de payer avec le happening français qui se déroule sous leurs yeux écarquillés?  Macron c’est « game over » a osé dire Schauble.

Draghi est le dos au mur; l’arrêt des achats de titres à long terme et  des dettes souveraines va révéler le gouffre béant sous les marchés manipulés. Le piège de la politique monétaire non conventionnelle va s’ouvrir, une trappe , une béance.

Tout est faux, tout est bidon, tout est surévalué , tout est artificiel. Les changes, les monnaies, les valeurs, les taux , les chiffres de l’emploi, et même les chiffres d’activité tout est mirage Potemkine,  car en plus, la croissance va capoter, caler. Les trous budgétaires vont se dilater.

Rien n’est résolu; tout est masqué, en attente.

En attente de quelque chose, d’un miracle qui ne peut pas se produire: l’Allemagne songe plus à se protéger de ses pertes de Target 2 qu’elle ne pense à approfondir ses engagements envers l’Europe!

Merkel est en fin de règne, comme Draghi.

Draghi a fait de la fausse monnaie pour tresser un corset autour de la construction monétaire divergente ; Merkel a tissé un voile mensonge et d’illusions  pour tromper son peuple et sauver l’Europe de son mentor, Hemut Kohl.

C’est maintenant l’heure des comptes.  Un peu comme pour la Deutsche Bank, symbole de tout ce gâchis.

Dans 5 mois il y aura la consultation européenne!

Crise politique en France dislocation interne sans alternative,  cavalier seul de l’Italie anti système de Salvini, Orban dit le barbare est à nos portes dixit Macron, la Slovaquie, la Pologne nous font des bras d’honneur… l’Europe n’a ni idéal ni unité. Elle n’a qu’une fausse monnaie.

Et pendant ce temps, Trump la bas qui sème le chaos alors que  Poutine, le maudit,  l’ennemi de Macron engrange victoire sur victoire!

 

Publicités

8 réflexions sur “Billet. Macron, une prétention sans limite qui débouche sur un champ de ruines: Je serai d’une détermination absolue.

  1. Cher Monsieur Bertez, n’oubliez pas Asselineau. Il sera le cas échéant, le module d’équilibrage de ce système en faillite. On peut se tromper. Mais on doit espérer. On va au bordel, et des solutions existent. Peut-être. La France a survécu à pire. Nous devons envisager à nouveau le pire. Soyons , malgré tout, confiants. Je le suis. Cordialement.

    J'aime

  2. Ça fait longtemps que les politiques ne contrôlent plus rien, bien avant le calamiteux Hollande. Ce qui est nouveau en revanche c’est que ça commence à se voir. La seule chose qu’ils parvenaient à faire c’était du storry telling sur leur vacuité. Mais ça ne prends plus, les gens rient jaune et veulent du concret, pas des belles paroles.
    Depuis 2008 (on pourrait remonter avant, c’est symbolique) des pays tombent les uns après les autres comme des pièces de domino. C’est au tour de la France. Le CDS5A français montent lentement mais sûrement.

    J'aime

  3. Macron a réussi. Le pays été détruit grâce à sarko et grosllande. Micron a détruit la nation. Il n’y a plus rien entre le président et les quidams. Plus aucune confiance en qui que ce soit ni en quoi que ce soit, ni en aucune institution. Cela est un des buts principaux de la mondialisation. L’allemagne va vers le même chaos, ainsi que tous les pays d’europe puis du monde car l’europe est le gros client de tout le monde. Tous les pouvoirs peuvent être remis aux organisations non-élues sans que les peuples n’y puissent rien. A moins de couper beaucoup de têtes. Mais le forces de l’ordre sont prêtes à tirer dans le tas, sauf les gendarmes peut-être. Il semble qu’ils se désolidarisent petit à petit des flics. Les flics sont l’armée privé de l’état depuis toujours, les gendarmes c’est l’armée, c’est moins simple de se situer pour eux.

    J'aime

  4. Avec 15 ans de recul, 2005 a été une année qui portait tout en gestation :
    – mépris du vote populaire avec le référendum « raté »,
    – sécession d’une partie des populations et des territoires en France, avec les émeutes urbaines.
    Nous en subissons maintenant la réplique en 2018-19 avec la sécession (du moins sa tentative) d’une autre partie de la population. Cela va t’il tourner à un match à 3? Les bobos, les quartiers dits populaires, les relégués de l’intérieur?
    Nos « élites » ayant rendu les clés de tous les leviers d’actions à d’autres (la défense à l’Otan, les lois à la CE, la monnaie à la BCE), il ne leur reste plus qu’à habiller leur impuissance à grands coups de story-telling, comme le dit YOANANDA.

    Il n’y a pas d’alternative politique sérieuse pour le moment.

    Dans ce vide, il y aura probablement des tentatives de reconstruction sur des bases plus locales avec des solidarités nouvelles ou à créer (je reste époustouflé par la performance de certains territoires comme la Vendée).

    Je reste donc dans l’optimisme modéré parce que la nature a horreur du vide.

    J'aime

    1. Bien vu. Je rajouterais, début du pic pétrolier conventionnel (conventionnel, j’insiste, puisque le pic toutes huiles confondues n’est pas encore arrivé, du moins si on mesure en « baril » – ce qui permet pas mal de maquillage) qui à provoqué la hausse du prix du pétrole et déclenché la crise des subprimes …

      J'aime

  5. « Dans 5 mois il y aura la consultation européenne »:élections,piège a c….Les gens attendent beaucoup trop de ce scrutin qui sera truqué d’une manière ou d’une autre.

    Macron et ses obligés plongeront lorsqu’il n’y aura plus d’argent a gratter.

    Bonne année (autant que possible) Bruno,un grand merci pour vos excellents articles économiques.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s