☰ Les Rois d’Islande, d’Einar Mar Gudmundsson

De ce petit pays qui inventa pourtant quelque chose comme une société libertaire avec son parlement médiéval sans chef, l’Althing, on peut bien ne pas savoir grand-chose avant d’ouvrir ce livre.

On le découvre alors avec effarement et jubilation, juste avant de réaliser que ce n’est peut-être pas un hasard s’il sut élire, du haut de ses 300 000 habitants, un anarchiste punk et fan de stand-up (Jón Gnarr) à la mairie de Reykjavik, mettre ses banquiers en prison pendant la crise de 2008 tout en rebâtissant de fond en comble sa constitution et en nationalisant son système bancaire pour protéger l’ensemble des dépôts domestiques des particuliers.

C’est que cette île est un concentré d’originalité (glaciale) et de passion (alcoolisée). Les héros de Gudmundsson le démontrent, chacun des membres du clan Knudsen constituant un « cas » à part entière, un concentré déjanté de veulerie et de générosité, d’impuissance et d’amour.

On s’attache à eux comme à Tangavik, la petite ville imaginaire qui n’est pas sans faire penser à une version polaire de la Macondo de Garcia Marquez.

On perd sans cesse le fil de l’histoire, avant de s’apercevoir qu’il n’y en a pas vraiment : ce qui demeure n’est rien de plus que ce que la vie laisse derrière soi — portraits et traces, coups de colère et branle-bas de joie, rencontres invraisemblables et longues histoires à se raconter au coin du feu.

Un curieux roman d’hiver qu’il faut emporter au milieu des icebergs en dégustant du hàkarl (on vous laisse découvrir…). [A.B.]

Éditions Zulma, 2018

Présentation reprise de  Ballast.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s