Le problème des élites c’est qu’elles font de la Com au lieu d ‘informer.

Le gros problème, celui qu’elles sont incapables de percevoir c’est celui ci:

la crédibilité.

La parole de ceux ou celles qui prétendent au statut d’élite ne reflète plus la réalité elle reflète leurs illusions ou les illusions qu’elles veulent créer…

La publicité, la propagande, la Com en général ne marche pas au dela du court terme.

Pourquoi?

Parce que nous ne sommes pas dans le domaine de la consomation, dans le domaine du jetable, nous sommes dans le domaine du durable, du vérifiable, sanctionnable .

Une savonnette cela s’use ou se jette.

Un avis qui éclaire l’avenir, cela ne se jette pas, cela persiste, on s’y réfère.

Cela persiste et on en est responsable, on doit en rendre compte.

J’ai appris cela il y a plus de 50 ans lors des cours d’HEC.

Une parole de banquier central cela ne s’use pas mais cela se jette quand le banquier trompe ou ment.

Et nous en sommes là.

En matière économique et financière, la confiance est un paramètre qui importe.

C’est un contresens  incroyable de la part de gens censés être intelligents que d’adopter des techniques de communication conçues pour la consommation à des domaines qui ressortent de l’investissement.

Comment être réellement une élite respectée en pratiquant une parole dévalorisée, décrédibilisée?

Comment restaurer la confiance en l’avenir si on détruit au préalable celle que l’on doit avoir dans le présent. Tous les messages censés baliser et éclairer cet avenir sont faux, idiots, creux, bidons, fakes, en attendant le ridicule.

La politique de la BCE a échoué à restaurer l’économie. C’est écrit en toutes lettres dans les rapports et la meilleure preuve c’est que l’on ne peut plus stopper les stimulations/dopages car si on le faisait les marchés financiers bullaires s’effondreraient et le problème de 2008/2009 surgirait à nouveau multiplié par quatre!

Lagarde: « notre politique marche ».

Hervé Hannoun, ancien premier sous gouverneur de la Banque de France et ensuite à la BRI:  » Six ans de taux négatifs de la BCE et cela ne marche pas. »

Bloomberg: la croissance en Europe ne réagit  pas aux taux négatifs.

5 réflexions sur “Le problème des élites c’est qu’elles font de la Com au lieu d ‘informer.

  1. Pourquoi « l’élite » changerait elle ? Ça marche bien pour eux et quand ça se voit trop, on se recase dans le privé. Mais il y a peut être une raison plus sérieuse: Si un apparatchik commençait à informer au lieu de communiquer, à penser, à dire la vérité, à être intelligent, ça mettrait tous ses collègues, tout le système crapuleux (système politique, économique et financier) en péril, et, pire, troublerait le troupeau !

    J'aime

  2. Les élites se moquent bien d’être crédibles ou pas; ou de racontez des aneries à longueur de journée. Ce sont des jouisseurs, des enflures égotiques, qui ne cachent plus leur cynisme, ils se foutent de l’avenir des peuples, eux trouveront à se recaser pour service rendu, dans une organisation internationale, chez Blackrock, …

    Elles ne sont comptables de rien ou presque et elles ont les MSMs pour relayer leurs aneries et censurer ce qui pourrait aller contre le discours officiel.

    Comme la pluart des gens croient ce que disent les MSMs alors la minorité qui pense juste n’a aucune importance.

    Et quand on passe dans le monde physique, on envoit la police pour fracasser les cranes des mécontents ou on trouve des juges pour prononcer de la prison ferme contre des gens ordinaires quand on laisse des racailles s’en tirer avec presque rien.

    Tout va bien!

    Quand le peuple dans sa masse se rendra compte de la supercherie, là, peut être on aura une révolution violente mais dans l’intervalle, tout est parfait.

    J'aime

  3. Il y avait la politique du faucon, la politique de la colombe, avec Lagarde, il va y avoir la politique de la chouette !

    Vu leur compétence à piloter l’économie, parler de la politique du bulot serait plus approprié.

    BCE: Lagarde maintient le cap du soutien mais promet d’avoir son style.

    Une fois pour toutes, je ne suis ni une colombe, ni un faucon. Mon ambition est d’être cette chouette souvent associée à un peu de sagesse », a-t-elle dit.

    https://www.boursorama.com/bourse/actualites/bce-lagarde-maintient-le-cap-du-soutien-mais-promet-d-avoir-son-style-b5a0a6e39e6c4757910c8d46ca8c435c

    J'aime

Répondre à Jean Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s