Les vrais soumis-faux insoumis sont en fait des collabos objectifs, je dis bien objectifs, du système. Les élites peuvent dormir tranquille, leur avenir est assuré.

Il n’y a plus de gauche révolutionnaire, il n’y a plus qu’une gauche-soupe, c’est à dire gestionnaire.

Elle n’a plus qu’une fonction tribunitienne.

La chute du communisme, du socialisme réel a eu raison de sa maigre détermination.

Au lieu de se remettre en cause et de voir en quoi ils avaient failli, ces gens n’ont qu’un objectif, durer, rester en place dans un appareil de plus en plus sclérosé et surtout de plus en plus  dépendant de la bienveillance du gouvernment et des élites.

Cet appareil, on l’entretient pour encadrer, canaliser, et surtout pour diviser.

Il ne faut pas qu’il y ait jonction entre d ‘un coté les laissés pour compte qui votent RN et de l’autre les laissés pour compte vrais soumis-faux insoumis qui votent Mélenchon.

La ligne de partage qui empêche l’unification des masses mécontentes c’est l’immigration. Le RN est contre, les vrais soumis-faux insoumis sont pour.

La fausse gauche a choisi pour des raisons de recrutement des adhérents des troupes syndicales et partisanes , de considérer que les immigrés étaient les nouveaux exploités. Les nouveaux damnés de la terre.

Ce qui est bien entendu une relative gymnastique intellectuelle car ces gens qui bénéficient de ce que l’on appelle « la répartition » et les acquis  payés par les travailleurs de souche, ces gens  viennent au contraire maintenant .. les/nous  exploiter,  exploiter nos systèmes .

L’ancien prolo français exploite minièrement le prolo du tiers monde émergents et le migrant vient exploiter l’exploiteur embourgeoisé français .

La  ligne de partage qui empêche la réunification des laissés pour compte c’est l’Universel; les vrais soumis-faux insoumis défendent un homme abstrait universel, les gens du RN sont censés defendre les hommes réels, les français vivants, concrets. Les uns sont beaux et resplendissants car ils sont abstraits et idéals , les autres sont des beaufs primaires , vociférants.

Cela n’a pas toujours été ainsi et il fut un temps ou la gauche représentait et défendait les être concrets, suants, buvant le pastis, bref les nationaux  ; même si ils le faisaient en oeuvrant en même temps pour la révolution mondiale et surtout l’URSS.

Les vrais soumis-faux insoumis sont en fait des collabos objectifs, je dis bien objectifs, du système; par leur rejet de l’alliance avec les victimes du néo-liberalisme mondialiste, par leur désignation de ceux ci comme ennemis racistes et nazifiants, ils font le jeu et le travail des dominanst contre lesquels il sont censés lutter.

Avec un RN à 30% , premier parti/boutique de France et un Melenchon qui dans ses bons jours peut faire 12%, les élites peuvent dormir tranquille, leur avenir est assuré.

 

Image

2 réflexions sur “Les vrais soumis-faux insoumis sont en fait des collabos objectifs, je dis bien objectifs, du système. Les élites peuvent dormir tranquille, leur avenir est assuré.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s