La Banque Nationale Suisse, comme un Hedge Fund!

La BNS vient de publier son bilan au 31 Mars 2015: vous pouvez l’étudier grâce au lien ci dessous:

http://www.snb.ch/fr/iabout/stat/statpub/balsnb/stats/balsnb

Cette publication était très attendue car elle comporte les conséquences des décisions du 15 janvier dernier, décisions coûteuses qui avaient conduit à abandonner la défense du plancher des 1,20 CHF pour 1 Euro.

Les pertes sont considérables, elles s’élèvent à 29 milliards  de CHF pour un total de bilan de 581 milliards.  C’est la plus grosse perte jamais enregistrée depuis celle de 2013  sur les actifs en or.

La BNS nous dit cependant que les résultats intermédiaires ne sont pas forcément significatifs du résultat final de l’exercice. En effet ils peuvent être bien plus mauvais! La BNS  a un portefeuille de valeurs boursières étrangères considérable de près de 100 milliards de CHF. En cas de chute boursière type 2008, les pertes seraient stratosphériques. Les investissements de la BNS en devises étrangères sont de 532 milliards, il y a de quoi croiser les doigts et espérer que les marchés de toute sortes et de toutes les classes d’actifs resteront ordonnés.

Au cours du premier trimestre, les pertes de la BNS sur le changement de parité sont de 41,1 milliards mais en contrepartie il y a eu des profits sur le papier et autres instruments de 9,9 milliards.

Le 19 Mars la BNS a déclaré qu’elle interviendrait pour contrer toute appréciation du Franc.

Les eurocrates se sont fixés pour objectif, irréaliste,ce réussir à couper le lien entre les pays européens souverains et leurs banques, en raison du risque bancaire important. Peut-être devrait on couper le lien entre le souverain suisse et ses banques en raison non pas du risque sur les banques, mais du risque sur la Banque Nationale!

A lire sur le blog de LHK sur la BNS

https://lilianeheldkhawam.wordpress.com/2015/04/28/la-bns-defie-les-lois-suisses-et-les-droits-individuels-traduction/

Publicités

3 réflexions sur “La Banque Nationale Suisse, comme un Hedge Fund!

  1. La BNS s’est effectivement condamné à spéculer et les Suisses à prier…mais le mal est fait. Il serait bon de s’intéresser à la décorelation entre le CHF et l’Or qui est sans précédent et selon moi démontre une fois encore de l’adage selon laquelle la mauvaise monnaie chasse la bonne. le CHF ne constitue que l’illusion d’un refuge. La Suisse est un nouveau canari dans la mine… ses plumes ne sont pas encore sales mais ça ne saurait tarder.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s