Petite hausse du crédit en Juillet en Europe

Les crédits accordés aux ménages et aux entreprises de la zone euro ont progressé de 1% sur un an en juillet, affichant une petite accélération par rapport au mois précédent, a annoncé jeudi la Banque centrale européenne .En
juin, les crédits au secteur privé de la région avait progressé de 0,6%, un rythme stable par rapport au mois de mai.

Le redressement du crédit en zone euro est attendu de longue date par l’institution monétaire de Francfort (ouest), alors que la faiblesse de l’activité de crédit dans la région a longtemps été pointée du doigt comme un facteur clé de frein à la croissance dans l’union monétaire.La politique globale consiste, nous vous le rappelons à favoriser la baisse du niveau de vie et la contraction des revenus (dévaluation interne) et à tenter de compenser l’insuffisance de pouvoir d’achat par le crédit , selon le modèle anglo-saxon. Comme il est précisé plus bas, la politique menée vise « à alimenter la machine économique ». Ou encore à faire rouler la bicyclette.

En juillet, les prêts aux particuliers ont augmenté de 1,3% sur un an, après +1,2% en juin. Dans le détail, les crédits à la consommation ont crû de 1,9%, après +1,8% en juin, et les crédits immobiliers ont enregistré une hausse de 1,6%, du même ordre que lors du mois précédent, a précisé la BCE dans un communiqué.

Les prêts aux entreprises non financières sont repassés dans le vert, avec une petite hausse de 0,4%, contre une baisse de 0,1% en juin et de 0,2% en mai.

Corrigés de certaines opérations strictement financières et non destinées aux ménages et entreprises, les crédits au secteur privé sont ressortis en progression de 1,5% en juillet, contre 0,9% en juin et 1% en mai. Ce chiffre donne une meilleure représentation des prêts servant effectivement à alimenter la machine économique.

La croissance de la masse monétaire M3, indicateur avancé de l’inflation dans la région, a également gagné de l’allure, avec une hausse de 5,3% en juillet, faisant légèrement mieux qu’escompté. Les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers FactSet tablaient sur une hausse de 5%.

Le mois précédent, la masse monétaire M3 avait crû de 4,9% sur un an, selon un chiffre revu en légère baisse par la BCE, qui avait initialement annoncé une hausse de 5%.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s