Le pilote russe vivant : il n’ y a eu aucune sommation des Turcs

L’armée turque n’a adressé aucune sommation à l’avion de combat russe avant de l’abattre, a affirmé mercredi à la télévision russe le seul pilote ayant survécu au crash.

Il n’y a eu aucune sommation. Pas d’échange radio, ni de contact visuel. Il n’y a eu aucun contact, a déclaré Konstantin Mourakhtine

Si les turcs avaient voulu nous avertir, ils auraient pu se montrer en volant sur notre parallèle. Il n’y a rien eu du tout, a ajouté le pilote de l’avion russe Su-24.

Lorsqu’un journaliste lui demande s’il est entré dans l’espace aérien turc, le pilote dit l’exclure entièrement, même pour une seconde.

Nous étions en train de voler à une altitude de 6.000 mètres, le temps était dégagé, je pouvais voir parfaitement sur la carte et au sol où se trouvait la frontière et où nous étions, assure-t-il.

Les chasseurs F-16 de l’armée turc ont tiré un missile qui a soudainement frappé la queue de l’avion, alors qu’il était en train de rentrer à la base après avoir effectué sa mission de combat, explique le pilote.

Konstantin Mourakhtine est  l’un des meilleurs pilotes de Russie selon  la chaîne de télévision Zvezda

Il a été secouru grâce à une opération spéciale menée conjointement par les forces syriennes et russes, le deuxième pilote du Su-24 n’a pas eu cette chance et a été tué pardes bandes Turkmene s alliées des Turcs alors qu’il descendait en parachute après s’être éjecté, selon l’état-major russe.

Publicités

Une réflexion sur “Le pilote russe vivant : il n’ y a eu aucune sommation des Turcs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s