Pourquoi Philippe de Villiers est détesté par l’intelligentsia de gauche

Pourquoi Philippe de Villiers est détesté par l’intelligentsia de gauche (les vrais raisons):

De toute évidence Philippe de Villiers fondateur du Mouvement pour la France (MPF), incarne tout ce que la gauche solférienienne libérale anti cléricale héritière de 1789 et des « Lumières » répugnent. 

Pourtant se plaçant à contre courant de l’idéologie dominante … Notons qu’il n’est pas le seul et ne sera pas le dernier ! Défenseur d’une certaine idée de la France et de l’Europe charnelles … Il n’est pas le seul non plus ! Cet admirateur de Saint Louis (dont il a écrit une excellente biographie) ami de Vladimir Poutine, défenseur des chrétiens d’Orient, hostile au « multi culturalisme », à l’américanisation et à l’Islamisation de l’Europe, hostile au droit d’ingérence humanitaire, aux pétro monarchies du Golfe, proche des idées souverainistes … etc … Il n’est pas le seul loin de là ! La vérité est que Philippe de Villiers qui s’est retiré de la vie politique, ses origines n’ont jamais joué en sa faveur.

En effet Philippe de Villiers est d’origine vendéenne « entré en politique par effraction » comme il le dit lui même dans son dernier bouquin (« Le moment est venu de dire ce que j’ai vu »). Il incarne donc de par ses origines, tous les clichés parisianistes de la « ruralité paysanne » attachée à la terre et à la tradition. On est en effet bien loin de l’univers sclérosé de l’Elysée, de Matignon et de la rue de Solférino dont le mépris pour le monde rural, la province incarné par Stéphane Lefoll, est de plus en plus affiché. Mais la Vendée, est aussi et surtout le symbole,  et le foyer de la « contre-révolution » ! 

En 1793, les Vendéens attachés à la France royaliste et catholique s’insurgèrent contre la constitution civile du clergé (1790), et l’Etat républicain et jacobin nouvellement proclamé (1792). Nombreux étaient les paysans, les petits propriétaires terriens et la petite noblesse rurale roturière qui prirent part à l’insurrection. A Paris, un racisme et une haine anti vendéenne s’étaient alors développés. Les révolutionnaires de 1789 qualifiaient  les Vendéens de « race rebelle », « race exécrable », « race abominable », « race maudite », « race mauvaise », « race qui doit être anéantie » … « Je ne conçois pas comment on peut condamner sérieusement ces animaux à face humaine » proclamait Camille Desmoulins. « C’est par principe d’humanité que je purge la terre de la liberté de ces monstres » déclarait Jean-Baptiste Carrier tristement célèbre pour les massacres par noyade de Nantes.   

Entre 1793-1796, les colonnes infernales du général Turreau déferlaient sur la Vendée insurrectionnelle massacrant, violant, pillant, détruisant tout sur leur passage conformément aux décrets des 1er aout et 1er octobre 1793. Une véritable entreprise d’extermination en somme ! Ce même général Turreau qui déclara: « il convient de faire de la Vendée un grand cimetière national afin de purger entièrement le sol de la liberté de cette race maudite »

Au delà de ses prises de positions, Philippe de Villiers auteur d’une magnifique biographie du leader royaliste vendéen Henri de la Rochejacquelein, est victime de ce racisme républicain ancré dans les esprits de la classe politique de gauche. Cette même classe politique détestable passant le plus claire de son temps entre l’Elysée, Matignon, la rue de Solférino et l’Assemblée nationale. Cette gauche inculte et bornée, n’ayant « pour référence ultime que la révolution française et les Lumières » à en croire les paroles exaltées de Jean-Luc Mélenchon.

Cette gauche parisienne faisant mine de s’intéresser à la crise du monde rurale et aux agriculteurs, mais méprisant ce monde quand ce dernier refuse de se soumettre aux normes bruxelloises et à la globalisation. 

Pierre-François Mary 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s