Avant une tentative de hausse des taux, la Fed tente de briser les comportements et les corrélations.

La Fed prépare à nouveau les marchés à une tenatative de hausse des taux ces prochaines semaines. Elle pense qu’il y a à nouveau un créneau pour le tenter: le vote Brexit n’a pas provoqué de dislocation, le calme régne à nouveau sur les marchés et surtout le japon se dévoue pour soutenir l’appétit pour le risque avec d’un coté un plan de dépenses keynésiennes et de l’aurte une pespepective QQE. Si on attend trop, on risque de se heurter aux premiers effets négatifs réels du Brexit, au vrai ralentissement.

Pour réussir sa tentative de hausse des tauxn, la Fed a besoin de maitriser les mouvements de change et d’empêcher la hausse du dollar. La hausse est inappropirée à la fois en raison de la situation des émergents, trop courts en dollars , et en raison de l’état hésitant de la conjoncture américaine. Pour réussir la hausse de staux, il faut casser les comportements qui ont prévalu jusqu’à présent et punir ceux qui spéculent à la hausse du dollar dans  la perspecrive de la hausse des taux. Il faut persuader les marchés que c’est bon pour eux, que c’est un signe de confiance.  C’est ce que la Fed a commencé de faire ce jour… avec succés. La Fed a réussi à « casser » le dollar index, DXY de près d ‘un point.

Attendons la suite.

 

Surprisingly, the US dollar fell in response to the Fed’s announcement. It would be a positive development if the Fed can raise rates without pushing the dollar materially higher.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s