Fillon y croit-il encore ? MAJ

A moins de trois mois du premier tour de la présidentielle, l’enquête sur François Fillon continue.

L’enquête préliminaire lancée par le Parquet national financier (PNF) pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits pourrait aller vite  compte tenu de la simplicité du dossier disent les protagonistes.  Cela, c’est une illusion, une grande illusion .

Une enquêtde de ce genre n’est simple que si elle est baclée ou manipulée politiquement.

Ici il ne faut pas oublier que le média qui révèle est l’un des plus chevronné, c’est le Canard Enchainé. La méthode du canard est très bien rodée avec l’expérience: on ne part pas sans  biscuits et surtout on a une stratégie qui consiste à toujours « en garder dans la manche ». Si on garde des révélations dans la manche , alors on laisse la victime s’enferrer puisqu’elle ne réponde qu ‘à la première partie de l’attaque, et puis en suite on la force à se   contredire, à construire des échafaudages de plus en plus invraisemblables. La stratégie du journal consiste toujours à empêcher que l’affaire soit enterrée.

Toute la technique est là: laisser la victime s’enferrer elle même par ses réactions au fil des révélations. Le Canard a un avantage considérable, il sait, comme nous, les arcanes des financements politiques, il ne doute absolument de la justesse de ses accusations, elles s’inscrivent dans une pratique, dans un contexte général. Avant même tout dossier on sait à peu près comment cela se passe. Surtout quand certains noms sont évoqués!

Le reste est une question de choix politique personnel de l’équipe du journal; normalement le Canard a une morale, il ne tient pas à tout détruire et à jouer le pire. C’est pour toutes ces raisons  que nous considérons que la seule « défense » est d’abord de se résigner à abandonner la candidature, puis ensuite de contre-attaquer sans angélisme-sans jeu de mots- par une action « en rupture » comme expliqué plus haut. Il faut prendre appui sur la vérité et la retourner.

Nous sommes en pleine hypocrisie , espérons que les citoyens ne seront pas dupes.

La politique coûte très cher et en fait l’origine des fonds de tous les candidats est louche. Par définition.  Simplement il y a des malins et des moins malins.

L’une de astuces, assez naïve consiste à opérer des financements indirects, soit par des moyens compliqués qui coûtent 15% des sommes engagées, soit par des moyens indirects comme les emplois de tierces personnes  ou des factures ou sur-factures , des frais pris en charge par ceux qui acceptent de financer.

Les emplois fictifs ne sont qu’un exemple dans la panoplie. Ainsi un candidat qui a besoin de fonds peut très bien ne pas recevoir ces fonds directement mais faire payer  certaines factures  par les bailleurs de fonds. Nous avons vu des cas ou des candidats pourtant très honnêtes étaient obligés de faire payer des travaux d’aménagement et de décoration chez eux car toutes leurs ressources devaient être consacrées officiellement au financement « propre » de leur campagne. Nous avons vu des cas ou un crédit était accordé par une banque de renom (chut pas de noms) et ou quelques mois plus tard le crédit était passé en pertes et profits , ni vu ni connu comme irrécouvrable. Celui qui ne se fait pas prendre est presque … le plus pourri.

Ces systèmes ne traduisent que l’hypocrisie et le problème des Français avec l’argent. Les candidats qui sont dénoncés ne  sont pas plus malhonnêtes les uns que les autres, mais ils sont  moins malins ou moins vigilants.

La presse, la publicité, les boites de sondage, les conseils en communication, les imprimeurs, les mutuelles d’assurance,  et de banque , certains syndicats sont de formidables institutions pour faire fonctionner « les tourniquets ».

Le moyen de financement de la politique en France tourne toujours autour de ce que l’on appelle « le tourniquet ».

Je rêve d’un candidat qui aurait enfin des couilles, les siennes et qui pris dans une tourmente comme celle dans laquelle se trouve Fillon déciderait de ne plus jouer le jeu; d’un candidat qui au lieu de baisser la tête penaud, la relèverait, et déciderait comme le faisait l’exceptionnel Vergès une défense de rupture.

Ce candidat mériterait le respect en révélant tout sur le financement politique Français. Un candidat qui , victime comme Fillon de trahison, doit cesser de se considérer comme solidaire de ce milieu nauséabond. Un leader politique qui a été au pouvoir et aux affaires longtemps, au plus haut niveau sait tout, absolument tout. Ce n’est pas une supposition , une hypothèse, c’est une certitude. Il faut saisir l’occasion de nettoyer les écuries. Au lieu de regarder la pointe de ses chaussures, Fillon s’honorerait en le faisant. 

Il balancerait, Il romprait la loi du silence, il briserait les complicités et donnerait le coup de grâce à cette hypocrisie qui nous tue. On critique Trump, mais au moins « il en a » lui, et c’est la raison pour laquelle tous sont contre lui.

Il faut drainer le marigot, mais vraiment; pas seulement de temps en temps au gré des besoins, des trahisons  et au gré des circonstances.

Balancer, voila le seul remède, la seule attitude digne d’un leader, puisqu’elle consiste à passer avec armes et bagages du côté du peuple au lieu de continuer à se considérer comme faisant partie de cette triste élite. 

Fillon  nie toute irrégularité dans les emplois de son épouse et parle de « calomnies », mais il a déclaré qu’il renoncerait à la présidentielle s’il était mis en examen.

Selon le Journal du dimanche, Eliane Houlette, qui dirige le PNF, a expliqué à l’avocat de François Fillon, Antonin Lévy, que « c’est l’intérêt de tout le monde que cette enquête aille vite ». « Tout le monde est bien conscient du contexte », dit une source proche du dossier.

L’enquête peut se solder par un classement sans suite si aucune charge n’est retenue contre   Fillon, son suppléant dans la Sarthe qui a également versé des émoluments à son épouse, l’homme d’affaires Marc Ladreit de Lacharrière, et Penelope Fillon concernée pour recel.

Marc Ladreit de Lacharrière, propriétaire de la Revue des deux mondes, est entendu depuis lundi matin dans l’enquête sur les activités de l’épouse de François Fillon. Le président de la holding Fimalac, proche  de Fillon, mais politiquement discret,  est interrogé par la police à Nanterre. Ladreit de Lacharrière, ancien de chez l’Oréal- ne souriez pas- a toujours été une éminence de la culture, du Système, de la presse et de la politique, c’est un authentique citoyen; faut-il le lui reprocher alors que beaucoup de gens fortunés se bornent à fuir à l’étranger et à s’y délocaliser? Ceux qui consacrent des moyens, de l’intelligence  et de l’énergie au Système sont plutôt à féliciter qu’à blâmer. Ladreit de Lacharrière en fait partie.

Les policiers, saisis mercredi d’une enquête préliminaire, cherchent à déterminer si Penelope Fillon a bénéficié d’emplois fictifs au sein de la Revue des deux mondes et en tant qu’attachée parlementaire, comme l’a écrit le Canard enchaîné.

Selon l’hebdomadaire satirique, l’épouse du candidat de la droite à la présidentielle a été rémunérée 500.000 euros pour son travail auprès de son mari puis de son suppléant et 100.000 euros pour sa collaboration à la Revue des deux mondes. Les montants en jeu sont en train d’être révisés à la hausse.

Une perquisition avait déjà eu lieu jeudi dans les locaux parisiens de la revue en présence de Marc Ladreit de Lacharrière.

Si les policiers concluaient à l’existence de charges sur au moins un, voire les trois emplois, susceptibles d’être reprochées à l’épouse du candidat, le PNF pourrait ouvrir une information judiciaire. Les investigations sous la conduite d’un juge d’instruction pourraient alors prendre des mois.

Mais la chef du PNF pourrait aussi décider de « renvoyer l’affaire directement devant la tribunal correctionnel » pour tout ou partie des protagonistes, explique la source proche du dossier. Un tel renvoi équivaudrait à une mise en examen.

Publicités

3 réflexions sur “Fillon y croit-il encore ? MAJ

  1. Fillon, l’enfant du Système. investi par le Système, cet emblème de la parasitocratie est attaqué par le Système . Pourquoi ?
    Canard + Mediapart, c’est une exécution en bonne et dûe forme.
    Pourquoi ?
    Leur parti va imploser
    Ou alors, c’est un avertissement très grave : stop au verrouillage sociétal , immigration sans fin demandée, stop histoires cathos, et la politique étrangère , Poutine et Assad doivent rester des monstres, ou Pénélope se retrouvera embastillée.
    Il sera élu tt de même mais méprisé et sous menace de chantage à chaque instant
    Vous avez raison, un type « qui en a « , balancerait tout et serait même peut-être élu.

    J'aime

  2. Macron a gagné 3 millions chez Rothschild, qui peut croire que la banque attendait un jeune énarque littéraire pour faire un deal d’achat de société avec Nestlé ? Non c’est le winner en emploi fictif , il n’a pas été payé pour travail rendu, c’est un travail mâché qu’il a eu, en fait la haute banque s’est acheté un énarque présidentiable.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s