Moscovici. Nous sommes gouvernés par des menteurs et des incapables, menteurs et incapables.

Nous sommes gouvernés par des menteurs et des incapables, menteurs et incapables.

Je suis désolé mais il faut appeler un chat un chat; dans une interview sur Bloomberg Radio L’inénarrable ancien stipendié du groupe PSA pour services de Lobbying, Pierre Moscovici profèrer deux énormités. J’ai cru rêver.

Johnson demande à Moscovici si l’austérité qui a été imposée à la France ne va pas finalement jouer un rôle dans les élections du printemps prochain.

-réponse de Moscovici, d’abord, pour commencer il n’y a jamais eu d’austérité en France.

-ensuite répond-il, « les règles sont les règles c’est une question de crédibilité économique et politique.

Je n’insisterai pas sur l’imbécillité qui consiste à oser affirmer qu’il n’y a pas eu d’austérité en France, il se contredit lui-même! Il y a eu deux ans d’austérité. Le fait qu’elle ait été plus ou moins inutile, insuffisante et sous certains ascpects « bidon » ne change rien aux chiffres il y a bien eu deux ans d’austérité ou plus exactement de tentative d’austérité  et les Français s’en sont aperçus et l’activité économique s’en est ressentie. Il suffit de regarder les taux de croissance pour s’en convanincre, et aussi  l’évolution du chômage.

Cette austérité a couté sa place à Hollande, il ne s’en est jamais remis. L’austérité a cessé pour des raisons politiques, en raison de la montée des votes extrémistes aux européennes: les Allemand ont eu peur, ils fermé les yeux et cessé d’exiger plus d’austérité. Ils se sont rabattus sur « les réformes ».

Le plus important n’est pas là. Moscovici dit que « les règles sont les règles », il répète bêtement ce que dit Schauble, qui est non pas économiste, mais juriste. Un juriste dit les règles sont les règles, mais un économiste dit:  si les règles sont idiotes alors il faut les contourner ou les modifier. Les règles sont au service de l’économie et non l’inverse!

La position de Schauble est qu’il faut martyriser les pays endettés pour des raison de crédibilité , peu importe que cela tue la croissance ou que même que le remède soit pire que le mal , comme on le voit en Grèce. La Grèce est victime, en attendant que ce soit le tour de la France, après les élections, de l’imbécillité du juriste Schauble, victime de cette illusion de crédibilité.

La Grèce est elle plus crédible maintenant qu’on a détruit  son économie et rendu sa population misérable? Non! L’extreme droite est elle moins forte en France maintenant que l’on a suivi une politique imbécile pour raison de crédibilité? Non, elle est plus forte, plus ancrée. !

La France est ingérable et le Macron si il est élu va s’en apercevoir rapidement.

La réalité seule compte, pas la crédibilité. 


https://www.bloomberg.com/news/videos/2017-02-13/eu-s-moscovici-france-leaving-euro-would-be-suicide


 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s