Les dépêches; échec des manoeuvres pour pousser Fillon dehors

François Fillon  entend aller jusqu’au bout de sa candidature quelle que soit l’issue de la procédure judiciaire le visant. Il a exhorté dimanche ses soutiens à ne pas se laisser « intimider », assurant que la victoire était à portée de main.

Le candidat de la droite et du centre à la présidentielle estime que le Parquet national financier (PNF), qui a annoncé jeudi dernier que l’enquête sur les emplois présumés fictifs de son épouse ne permettait pas d’envisager en l’état un classement sans suite, lui laisse le champ libre pour poursuivre sa campagne.

Dans une vidéo postée dimanche sur Twitter et Facebook, François Fillon remercie les militants, les élus locaux, les membres de ses comités de soutien et les orateurs nationaux de sa campagne pour leur « engagement » et leur « courage ». »Votre soutien et votre ténacité, voilà la meilleure réponse à ceux qui nous attaquent », déclare-t-il. »Ne nous laissons pas intimider, ni par les attaques, ni par les quelques manifestants qui voudraient nous empêcher de parler », poursuit le candidat.

 

Selon un sondage Ifop publié dans Le Journal du Dimanche, 70% des sympathisants des Républicains sont favorables au maintien de la candidature de François Fillon, alors que 65% des Français dans leur ensemble souhaitent le contraire.

« J’ai confiance en lui. S’il a décidé en âme et conscience d’aller jusqu’au bout dans cette campagne, (…) c’est qu’il sait que dans tout ce qui lui est reproché, rien ne justifie qu’il soit mis en examen », a plaidé Bruno Le Maire, au « Grand Rendez-vous » Europe 1-Les Echos-iTELE.

Raffarin a dit « comprendre » la décision du candidat, qui constitue un revirement par rapport à son engagement liminaire, consécutif aux premières révélations du Canard enchaîné, de se retirer si son honneur était « atteint » ou s’il devait être mis en examen.


 

Les prix à la production en Allemagne ont augmenté plus que prévu en janvier, montrent les données publiées lundi par l’Office fédéral de la statistique Destatis.

Ces prix ont progressé de 0,7% d’un mois sur l’autre alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une croissance de 0,3%.

Sur un an, ils sont en hausse de 2,4% contre un consensus prédisant une progression de 2%.

En décembre, la hausse des prix était de 0,4% mensuellement et de 1,0% annuellement.

L’indice est ressorti à 104,1 après 103,4 en décembre.


[Bloomberg] Asia Shares Gain After U.S. Highs; Deals in Focus: Markets Wrap

[Bloomberg] Chinese Banks’ Off-Book Wealth Products Exceed $3.8 Trillion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s