A noter , le pétrole a décroché. Vigilance!

Les cours du pétrole ont baissé vendredi dans le sillage d’une semaine catastrophique, qui les a fait retomber au plus bas depuis quatre mois face à la prise de conscience d’une offre toujours élevée.

On a clôturé à 48,39 sur le WTI .

Il est trop tôt  pour tirer des conclusions de ce mouvement de liquidation car la position spéculative était considérable et fragile à l’approche de la hausse des taux de la Fed. Mais attention le pétrole a été indicateur avancé lors des deux crises de 2015 et 2016 et ce n’est que lorsque le pétrole a repris une tendance haussière à la faveur des conversations de l’OPEP  que le   » reflation trade » global a pu se développer.

Le pétrole est dans tous les cas une variable centrale pour l’inflation. Et l’inflation est une variable centrale pour les taux, et les taux sont une variable centrale pour les prix des actifs financiers. Le pétroe est non seuelement un paramètre réel, mais c’est aussi un symbole, c’est le symbole du reflation trade global issu du consensu de Shanghai. Il est très dépendant des valses hésitations chinoises sur le thème du stimulera/stimulera pas. Par ailleur le prétrole est une pièce maitresse du marché du dollar funding, le fameux « dollar » dont nous vous parlons souvent. Pour nous il ya un lien entre la liquidité mondiale et le pétrole. 

Le redressement de  l’inflation que nous observons un peu partout dans le monde est pour l’essentiel provoqué par le renchérissement de l’énergie, ce qui signifie que les anticipations inflationnistes sont dépendantes des cours du pétrole.

La BCE soutient l’idée que l’inflation n’est que temporaire et que l’effet de base de comparaison va jouer dès le second semestre,  ce qui dissipera les illusions de l’inflation. Elle a raison en grande partie . Donc la vigilance s’impose.

Le prix du baril de « light sweet crude » (WTI), référence américaine du brut, a cédé 79 cents à 48,49 dollars sur le contrat pour livraison en avril au New York Mercantile Exchange (Nymex), finissant au plus bas depuis fin novembre au terme d’une chute hebdomadaire de plus de 9%.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s