Selon la BNS le Franc reste surévalué

 

La Banque nationale suisse (BNS) a déclaré mercredi que le franc restait « significativement surévalué », selon sa nouvelle méthode de calcul. Les adaptations apportées permettent, d’après elle, de donner « une image plus complète et plus actuelle des nombreuses relations commerciales et concurrentielles de l’économie suisse ».

« L’évolution du franc déterminée à partir du nouvel indice est très similaire à celle qui ressortait de l’ancien », indique la BNS dans un communiqué. Quelque peu en dessous de l’ancien indice du cours du franc, le nouveau montre cependant que « le franc demeure nettement surévalué. »

L’indice permet de mesurer la valeur extérieure du franc par rapport aux monnaies des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. Il intègre tous les pays ayant une part supérieure à 0,2% dans les exportations ou les importations de l’année en cours ou précédente.

Le nouvel indicateur présente trois différences par rapport aux anciens, explique le communiqué de la BNS.

La part d’un pays dans l’indice ne dépend désormais plus que des exportations, mais également des importations entre la Suisse et ce pays.

Deuxièmement, les données relatives aux échanges commerciaux mondiaux comprennent les échanges de services, en plus des exportations de biens.

Et enfin, le nouvel indicateur est un indice en chaîne, alors que l’ancien reposait sur une période de référence fixe.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s