La duplicité scandaleuse de la pensée socialiste

La duplicité scandaleuse de Hollande le discrédite totalement, plus que sa gestion calamiteuse. Il lutte contre le populisme qu’il a créé , que Mitterrand a crée et que ses amis de Bruxelles font monter!

C’est Mitterrand qui a créé le populisme, c’est lui qui en 1983/1984 , par sa trahison de l’Union de la Gauche, a fait passer Jean Marie Le Pen de moins de 10% à plus de 20%. C’est lui qui lui donné des députés à l’Assemblée pour qu’ils aient une tribune. Il l’a par ailleurs  aidé et financièrement et organisationnellement ,  indirectement aux niveaux de syndicats, d’associations  d’extrême droite etc, nous pouvons en attester.

C’est la gauche qui par sa trahison des espoirs du peuple a non seulement porté le populisme sur les fonds baptismaux, mais qui lui a donné à chaque fois un coup de pouce quand il faiblissait en relançant par exemple des thèmes sur l’immigration, le vote des immigrés etc. Instructions ont été données aux médias d’assurer la visibilité de Jean Marie Le Pen! C’est une stratégie cynique, délibérée. Les populistes viennent de la gauche, ce sont  les cocus de la lutte des classes, les déçus de la première gauche du PS et des déçus du Parti Communiste. Voila la vérité.

Par son revirement, sa trahison au profit de ceux qu’il détestait, les puissances d’argent, la finance, le socialisme de l’offre, par sa trahison, Hollande a fait gagner 5 à 7 points au Front National. Il a produit le Front tel qu’il est entre 2013 et 2014 .

Supprimez la cause et vous supprimez l’effet, supprimez les trahisons de la gauche et vous verrez le Front revenir à son étiage normal historique. Le meilleur service que ces gens, traîtres au peuple d’en bas et traîtres aux salariés puissent rendre historiquement, c’est de disparaître. Hélas, on voit bien que la soupe est trop bonne, ils veulent rester à table et c’est pour cela qu’ils savonnent  la planche de celui qui, chez eux, a encore un peu de dignité/fidélité  socialiste: Hamon.

François Hollande s’est donné lundi pour ultime mission, avant la fin de son mandat d’éviter que le populisme, le nationalisme, l’extrémisme ne puissent l’emporter » dans le monde et particulièrement en France.

« J’ai encore à faire pour éviter que le populisme, le nationalisme, l’extrémisme ne puissent l’emporter, y compris dans mon propre pays », a souligné le chef de l’Etat, qui avait entamé dimanche à Singapour  la dernière grande tournée internationale de son mandat. Peut être va-il là bas récolter de l’argent comme il l’a fait … en Inde?

Rien que par ses propos mensongers, scandaleux, Hollande entretient la fureur du peuple; celui ci n’est pas dupe. Il est exaspéré de la réécriture de l’histoire, furieux d’être rabaissé et insulté. Hollande est l’un des meilleurs propagandistes du populisme et Macron,  sera celui qui le mettra définitivement en selle . Macron n’ a pas d’expérience, pas d’ancrage, pas de relais. Si il compte sur les médias, il se trompe, les médias sont versatiles, les « journalistes sont des frustrés, des aigris perpétuels, qui ne se sentent exister que dans la critique et la destruction.  Dans 6 mois les médias ont retourné leur veste, leur position est intenable sur la durée.

Le programme de Macron se résume à ceci: plus, plus loin, aller au bout de ce que Hollande a entamé sous les ordres des Allemands. L’ennui est qu’il hérite d’une situation très obérée, d’un pays éclaté, divisé, disloqué. Beaucoup de dégâts ont été faits qui ne sont plus à faire, beaucoup de marges de manoeuvre sont épuisées. Macron n’aura pas d’état de grâce. Avec l’affaire Fillon, sa légitimité dès le premier jour sera contestée. Macron n’a plus les amortisseurs dont a bénéficié Hollande, celui ci les a usé à son profit. On ne peut compter sur le maintien de la dissonance cognitive du peuple lorsqu’il sera confronté aux mesures réelles , douloureuses que devra prendre Macron.

Publicités

Une réflexion sur “La duplicité scandaleuse de la pensée socialiste

  1. Bonjour ,

    Tout à fait d’accord avec votre article au motif que pour affaiblir la droite d’opposition sous Mitterand avec un peu de proportionnelle.

    Sur le sujet de la presse :

    Mitterrand disait de la presse :
    Elle lèche , elle lache et elle lunche !!!!

    Tout est dit

    Merci pour vos articles !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s