Document Ron Paul en février 2009, avec traduction

Traduction  envoyée par Evelyne Janvier. Merci .

Madame la conférencière, j’ai quelques questions à poser à mes collègues.
Que faire si notre politique étrangère des 100 dernières années est un échec énorme et n’a jamais été au service de notre intérêt national ?
Que faire si nous nous réveillons un jour pour comprendre que la menace terroriste n’est que la conséquence prévisible de notre intrusion dans les affaires des autres et n’a absolument rien à voir avec notre liberté ni avec notre prospérité ?

Que faire si notre soutien à des régimes répressifs du Moyen-Orient mettent en danger les États -Unis et Israël ?

Que faire si l’occupation de pays comme l’Irak et l’Afghanistan et le bombardement du Pakistan est la raison de leur haine envers nous ?

Que faire si   un jour, nous nous rendons compte que la perte de 5000 soldats  américains au Moyen-Orient, depuis le 11 septembre , n’est pas une contrepartie (un bon deal ?) face à la perte de près de 3000 citoyens américains et aussi, que peu importe le nombre d’Irakiens, Pakistanais, Afghans, tués ou déplacés ?

Que faire si finalement, nous avons décidé que la torture, même si elle est rebaptisée « technique d’interrogatoire intensif  » est auto-destructrice, non -productive en termes d’informations fiables et que son externalisation à un pays tiers  sous-traitant est abominable ?

Que faire si finalement , nous comprenons que la guerre et les dépenses militaires ont toujours détruit l’économie ?

Que faire si tout ce temps passé en guerre n’est que le prix d’un processus décevant d’inflation et de dette ?

Que faire si nos conditions de temps de guerre sapent nos libertés individuelles ?

Que faire si les Conservateurs , qui prêchent pour le moins d’état , comprennent que notre politique interventionniste a pour conséquence l’augmentation énorme de l’expansion de l’état ?

Que faire si les Conservateurs ont compris, une fois de plus, que leur position , qui est la seule logique , doit être de rejeter toute intervention militaire et toute expansion d’un empire sur le monde ?

Que faire si le peuple Américain se réveille et comprend que les raisons officielles d’entrer en guerre sont presque toujours basées sur des mensonges et promues par une propagande de guerre au service d’intérêts particuliers ?

Que faire si un pays vient à réaliser que cette quête de domination impériale peut détruire toutes les autres grandes nations ?

Que faire si Obama n’a pas l’intention de quitter l’Irak ?

Que faire si un  service militaire est planifié pour les guerres qui s’étendront si notre politique étrangère ne change pas ?

Que faire si les Américains apprennent la vérité, c’est à dire, que notre politique étrangère n’a rien à voir avec notre sécurité nationale et qu’elle perdure, d’une administration, l’autre ?

Que faire si une guerre en préparation n’est qu’un racket au service d’intérêts particuliers ?

Que faire si le President Obama s’est totalement trompé sur l’Aghanistan et que cela tourne à un désastre pire encore que l’Irak et le Vietnam réunis ?

Que faire si le Christianisme prêche la paix et non pas les guerres préventives ?

Que faire si la diplomatie est toujours supérieure aux bombes et aux pots-de vin pour protéger les Americains ?

Que faire si mes préoccupations ne sont pas fondées ?

Rien.

Que faire si mes préoccupations sont justifiées mais ignorées ?

Rien de bon.

Et je cède le reste de mon temps de parole.

Ron Paul:

“Madam Speaker, I have a few questions for my colleagues.

What if our foreign policy of the past century is deeply flawed and has not served our national security interest?

What if we wake up one day and realize that the terrorist threat is the predictable consequence of our meddling in the affairs of others, and has nothing to do with us being free and prosperous?

What if propping up repressive regimes in the Middle East endangers both the United States and Israel?

What if occupying countries like Iraq and Afghanistan and bombing Pakistan is directly related to the hatred directed toward us?

What if someday it dawns on us that losing over 5,000 American military personnel in the Middle East since 9/11 is not a fair tradeoff with the loss of nearly 3,000 American citizens no matter how many Iraqi, Pakistanian, Afghan people are killed or displaced?

What if we finally decide that torture, even if called “enhanced interrogation technique”, is self-destructive and produces no useful information and that contracting it out to a third world nation is just as evil?

What if it is finally realized that war and military spending is always destructive to the economy?

What if all war-time spending is paid for through the deceitful and evil process of inflating and borrowing?

What if we finally see that war-time conditions always undermine personal liberty?

What if Conservatives who preach small government wake up and realize that our interventionist foreign policy provides the greatest incentive to expand the government?

What if Conservatives understood once again that their only logical position is to reject military intervention and managing an empire throughout the world?

What if the American people woke up and understood that the official reasons for going to war are almost always based on lies and promoted by war propaganda in order to serve special interests?

What if we as a nation came to realize that the quest for empire eventually destroys all great nations?

What if Obama has no intention of leaving Iraq?

What if a military draft is being planned for for the wars that would spread if our foreign policy is not changed?

What if the American people learned the truth, that our foreign policy has nothing to do with national security, that it never changes from one administration to the next?

What if war in preparation for war is a racket serving the special interests?

What if President Obama is completely wrong about Afghanistan and it turns out worse than Iraq and Vietnam put together?

What if Christianity actually teaches peace and not preventive wars of aggression?

What if diplomacy is found to be superior to bombs and bribes in protecting America?

What happens if my concerns are completely unfounded?

Nothing.

But what happens if my concerns are justified and ignored?

Nothing good.

And I yield back the balance of my time.”

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s