On attend le défilé des charlots avec leurs badges !

Les syndicats de police ont exprimé vendredi leur inquiétude et réclamé plus de fermeté contre les suspects dangereux lors d’une rencontre avec le ministre de l’Intérieur Matthias Felk, au lendemain de l’attaque sur les Champs-Elysées. 

Un policier a été tué et deux autres grièvement blessés jeudi soir par un assaillant qui a ensuite été abattu à la veille du premier tour d’une élection présidentielle placée sous haute surveillance. L’attentat a été revendiqué dans un communiqué par l’État islamique (EI).

Nous sommes en guerre et ce n’est pas parce que la guerre est illicite, illégitime et qu’elle a été décidée entre élites contre la volonté des peuples, que ce n’est pas une guerre!

Fillon est le plus lucide et seule la lucidité permettra d’être efficace. Il a  déclaré vendredi, que le combat contre le « totalitarisme islamique » serait la priorité de son mandat s’il est élu.

L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy est avec Marine Le Pen le candidat le plus en pointe contre le djihadisme et le radicalisme sunnite dans la campagne présidentielle.

« Voilà plusieurs années que j’affirme que nous sommes confrontés à un totalitarisme islamique. Je n’ai cessé d’alerter le gouvernement et mes compatriotes sur l’ampleur et la profondeur de ce totalitarisme », a-t-il souligné lors d’une déclaration à son QG de campagne.

« Ce combat pour la sécurité et la liberté sera le mien », a-t-il dit.

« Ma politique étrangère sera ciblée en priorité sur la destruction de l’Etat islamique », a-t-il poursuivi, détaillant ensuite l’ensemble des mesures sécuritaires et pénales de son programme contre l’islamisme radical en France.

« Nous sommes en guerre. Il n’y a aucune alternative, c’est eux ou nous », a-t-il conclu.

Fillon voit juste:

1 c’est une question de politique étrangère 

2 c’est une guerre

3 c’est eux ou nous 

Ceux qui ont déclaré la guerre et décidé les bombardements au Moyen Orient, n’ont pas réfléchi un instant aux moyens de protéger leurs populations et pourtant ils savaient qu’il y aurait des mesures  de rétorsion, des crimes, des assassinats et ils n’ont rien fait, mis à  part gémir. Ah geindre et larmoyer, poser des plaques commémoratives devant les télévisions,  ils savent le faire.

Il faut s’habituer, voila ce que l’on entend. Comme il faut s’habituer au chômage, aux prédations fiscales, aux régressions , à l’absence de futur, à la perte de dignité. Et dans cette guerre,  le peuple civil est un sinistre dégat  collatéral . Masqué par les scélératesses indécentes du type « Je suis Charlie ». Non vous n’êtes pas Charlie, vous êtes des charlots. Le défilé des « girly men » et des « sans couilles » comme dirait Schwarzy. 

Le lien entre la guerre là bas et la guerre chez nous est donc bien établi. Nous faisons la guerre chez eux, comme des lâches, nous bombardons car nous crevons de peur d’avoir un mort sur le terrain, et eux font la guerre avec leurs armes, c’est à dire avec leur vie. Car ce qu’il faut comprendre c’est que leur arme suprême c’est cela, leur vie. Et c’est pour cela qu’ils nous terrorisent. Une poignée contre des dizaines de millions! Rendez vous compte…

Si il y avait des morts sur le champ de bataille comme dans toute guerre les peuples refuseraient cette guerre, comme ils ont refusé celle du Viet Nam , mais il n’y a pas de mort  sur le champ de  bataille, sauf accident presque matériel, alors que font les combattants d’en face? Ils nous forcent à prendre conscience, malgré nos refus, du fait que c’est la guerre. Les attentats ont une fonction, celle de dire et nous faire entrer dans la tête  que c’est la guerre . 

Voila ce que personne n’ose  dire. Notre guerre est lâche et nous avons le culot de nous indigner du fait que eux osent mourir. La France a perdu le sens de  l’héroïsme.

Tout ce que Macron a à offrir   et en cela il est tout à fait l’homme qui convient aux Français , c’est ceci: il faut apprendre à vivre avec, le terrorisme est là pour longtemps.

Des récriminations corporatistes inadaptées au problème et à sa gravité.

L’auteur de l’attaque, âgé de 39 ans, avait été condamné en 2005 en appel à quinze ans de réclusion pour tentatives d’homicide volontaire notamment sur un policier en Seine-et-Marne et libéré au bout de 10 ans.

Il était depuis le 14 octobre 2015 en mise à l’épreuve après une condamnation à deux ans de prison avec sursis pour une série de petits délits, et avait été entendu en février 2017 pour des menaces de mort sur des policiers.

Pour les syndicats de police, l’acte de Karim Cheurfi montre que la France reste « à un niveau de menace très élevé » à proximité d’échéances électorales majeures et que les forces de l’ordre restent une cible privilégiée de « fanatiques ».

« Une fois de plus, les forces de l’ordre sont prises pour cible et paient de la façon la plus tragique leur investissement dans la sécurité de nos concitoyens », a déclaré Philippe Capon, secrétaire général de l’Unsa police.

Mais l’attaque des Champs-Elysées pose également la question, aux yeux des syndicats, des remises de peine pour des détenus dont les chances de rédemption sont extrêmement faibles.

 « On peut s’étonner, sans remettre en cause la justice, que cet individu soit remis en liberté, ce qui démontre une nouvelle fois le fossé entre la mission de protection de la population assignée aux policiers et les décisions de justice qui compliquent leur mission », a dit à la presse Jean-Claude Delage, le secrétaire général du syndicat Alliance.

Alternative Police CFDT repose la question du « travail en commun des différents services de renseignement » et appelle le futur président à revoir les renseignements territoriaux.

« Leur rôle est central et il est d’une extrême nécessité de les recentrer sur leur coeur de métier en créant une véritable direction du renseignement, première source d’information du terrain », écrit-il dans un communiqué.

Un moyen de dégager en  touche de façon corporatiste un peu dérisoire. Toutes ces remarques sont à coté de la plaque, nous ne sommes pas dans une situation de maintien de l’ordre messieurs  mais dans une guerre et vous n’êtes  pas  préparés et pas payés pour. . 

En Prime : via les observateurs.ch 

Karim Cheurfi ne respectait pas son contrôle judiciaire et s’est rendu plusieurs fois à l’étranger

karim-cheurfi

[Info @TF1/@LCI] Karim C.s’est rendu plusieurs fois à l’étranger pendant sa période probatoire (2015-17) alors qu’il n’en avait pas le droit

Son parcours judiciaire avait commencé bien plus tôt, dès 2001. Sa dernière condamnation remonte à juillet 2014, quand il a été condamné pour vols aggravés. Depuis, il bénéficiait d’une mesure de sursis avec mise à l’épreuve dans le cadre de cette affaire. Karim Cheurfi était également suivi par un juge d’application des peines. Selon nos informations, il ne se soumettait plus à ses obligations auprès du juge et ne se rendait plus aux rendez-vous.

Le Parisien

Un commentaire

  1. Posté par Le Taz le 21 avril 2017 à 17h08

    Cazeneuve peut essayer de raconter ce qu’il veut pour sauver les meubles, la réalité est que tous les actes terroristes sont liés à l’immigration d’outre méditerranée et que son gouvernement n’a pas fait son travail pour protéger la population française et fin de la discussion !

    En Prime toujours via lesobservateurs.ch 

    Le nombre d’infractions liées à un groupe terroriste a augmenté de 907 % en 7 ans en Belgique; 

    La masse de personnes fichées pour des infractions liées à un groupe terroriste a grimpé de manière effarante en Belgique. Alors qu’ils n’étaient que 1.875 en 2010, ils sont… 18.884 en 2017 ! L’augmentation a été rapide : 649 en 2010, 1.479 en 2013, 2.389 en 2014, 3.699 en 2015, 5.751 en 2016, et déjà 1.686 sur les quatre premiers mois de 2017.

    Soit une augmentation de 907 % en 7 ans !

    « Ces faits ne reprennent que des incriminations liées au terrorisme« , précise Jan Jambon, ministre de l’Intérieur, qui a fourni lui-même ces données à Jean-Jacques Flahaux (MR), député fédéral et membre de la commission Intérieur.

    Source

    Nos remerciements à 

 

Publicités

7 réflexions sur “On attend le défilé des charlots avec leurs badges !

  1. Une petite prise de conscience se révélera t’elle dans les urnes ? Verdict demain: réalisme ou negationnisme. Un choix qui en dira long sur la psychologie générale du peuple et donc son avenir.

    J'aime

  2. « Fillon est le plus lucide et seule la lucidité permettra d’être efficace »
    Je vous lis depuis longtemps et j’apprécie vos billets mais alors là, je ne suis pas du tout d’accord avec vous.
    je ne vois aucune lucidité pour le sieur Fillon, mondialiste, atlanto sioniste.
    Ce n’est que de la propagande, de fin de campagne pour chercher à capter des votes FN, vous êtes plus lucide d’habitude…

    J'aime

    1. je ne publie votre commentaire que pour le contrdire.

      Fillon en tant que tel n’est rien de ce que vous affirmez. Si il a choisi la posture mondialiste, c’est parce qu’il a cru, en son temps, lorsqu’il n’y avait aucun espace politique entre Juppé, Sarkozy et Marine qu’il fallait se placer à cet endroit. Fillon n’a absolument pas choisi son positionnement politique et c’est pour cela qu’il est « insuffisant », il n’est pas lui même et surtout pas authentique, les gens le sentent. Pour le reste c’est à dire l’atlantisme et le sionisme, vous délirez.

      Enfin,ma lucidité n’a rien à faire de votre approbation, elle est en elle même, ce qu’elle est, dans un cadre de pensée et elle existe avec ses limites, quoi que vous en pensiez.

      J'aime

  3. Je suis en accord avec votre propos sur la faillite de l’Etat ainsi que sur les causes – les guerres occidentales au Proche-Orient auxquelles participe la France – de la guerre asymétrique qui se traduit en France, comme dans d’autres pays, par des attentats.

    Aussi, fort de ce constat, comment peut-on donner un quelconque crédit à Fillon sachant qu’il était 1er ministre quand son gouvernement a validé une agression militaire en Libye, que le gouvernement libyen a été déchu – et khadafi assassiné -, que depuis, la Libye est devenue l’un des terreaux du djihadisme et un des points de départ de l’immigration massive quotidienne vers l’UE ?

    J'aime

    1. Quand Fillon était Premier Ministre, il n’y avait pas de Premier Ministre, Sarkozy rappelez vous prétendez faire évoluer le système français vers la présidentialisation à l’américaine. Fillon souvenez-vous était rabaissé au rang de « collaborateur ». Les mots ont un sens!
      Mais ne me forcez pas à défendre Fillon, s’il vous plait.

      J'aime

      1. Tout à fait, c’est aussi ce que j’essaye d’exprimer face aux mêmes arguments. Sarko voulait tout faire à sa manière en étend le marchepied américain et ne devait pas laisser bcp de place à l’opposition de ses ministres… Constat qui malheureusement plombe aussi sa campagne…. Espérons quand même… petit espoir qui fait vivre jusqu’à demain soir….et advienne que pourra.

        J'aime

      2. Comme vous je suis attaché au sens des mots afin d’être bien compris lorsque j’exprime une pensée et/ou un raisonnement. Je ne sollicite pas que vous défendiez Fillon, j’ai simplement communiqué des faits.

        J’avais effectivement lu dans les médias que Fillon était traité de collaborateur par Sarkozy.

        Cependant, même si Fillon était rabaissé par Sarkozy au rang de collaborateur, il n’en demeurait pas moins 1er Ministre de la France.

        Dans ces conditions, force est de constater que Fillon a fait un choix : celui de se soumettre à Sarkozy en se faisant rabaisser et humilier pendant 5 ans.
        Pour quelle raison un homme – qui ne se comporte pas comme un ver de terre -accepterait-il cela si ce n’est pour l’unique raison que la soupe est trop bonne à cette poste ?

        Fillon a prouvé que c’est un soumis et non pas un leader et en ces temps de crises, qui vont aller en s’accentuant, la France a besoin d’un leader et pas d’un soumis.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s