La Trump family first, Trump retourne encore sa veste, demain il retire son pantalon!

Les Etats-Unis et les autres grandes puissances économiques du G20 ont mis en sourdine leurs divisions sur le commerce vendredi à Washington en s’accordant sur les dangers du protectionnisme.

Le message d’apaisement n’a pas été acté dans un communiqué mais a été délivré par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, dont le pays exerce cette année la présidence tournante du G20.

« Le protectionnisme serait néfaste pour l’économie mondiale et les économies concernées. Il y avait un large consensus » sur cette question au cours de la réunion, a assuré le ministre lors d’une conférence de presse.

Assis à ses côtés, le président de la Bundesbank s’est montré légèrement moins catégorique. « Ce que je retiens de la réunion c’est que beaucoup de participants ont souligné l’impact négatif de barrières commerciales », a assuré Jens Weidmann.

Selon M. Schäuble, les discussions entre les ministres des Finances des 20 plus grands pays émergents et industrialisés ont même débouché sur « un consensus général autour de l’idée que le libre-échange est meilleur pour l’économie mondiale et meilleur pour chaque pays ».

Le gouverneur de la Banque centrale chinoise Zhou Xiaochuan a ainsi appelé dans un communiqué à « résister conjointement au protectionnisme » et à accélérer « la libéralisation du commerce mondial ».

La fin du trumpisme.

Cette unanimité tranche avec la dernière réunion du G20-Finances en mars à Baden-Baden, en Allemagne, où les divisions entre les Etats-Unis et leurs partenaires avaient éclaté au grand jour.

L’administration Trump, qui menaçait  d’élever des barrières commerciales et dénonce le libre-échange, avait alors obtenu d’expurger le communiqué final du traditionnel appel à lutter contre le protectionnisme. Depuis trump a échangé avec le chinois Xi un arretdes appels à la qualification de manipulateur monétaire contre le plat de lentilles d’une pression sur la Corée du Nord. ce qui luia servia masquer sa septiemme reculade fondamentale. Nous vous avons diagnostiqué tres tôt que Trump était d’ores et deja ce que l’on appelle un « lame duck »; un canard boiteux.
Un mois plus tard, l’heure est semble-t-il à l’apaisement.

Après avoir pris des positions incendiaires sur le commerce, l’administration Trump est en train de rentrer dans le rang, comme elle semble le faire sur le front diplomatique et militaire. Amerca first est devenu « Trump family first », c’est à dire tout pour ne pas être destitué!

« La position américaine, qui était l’objet central de la dernière réunion du G20, n’est plus un sujet. On se résigne à ne pas savoir et on continue à avancer », a déclaré  Sapin dans un entretien à l’AFP.

« D’un certain point de vue, c’est rassurant. Cela signifie que l’administration américaine réfléchit à élaborer des positions qui ne soient pas la seule mise en oeuvre d’expressions caricaturales », a-t-il affirmé.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s