La Chine lutte pour tenir le cap de XI

La Chine est à nouveau dans une phase de deleveraging, de désendettement. Cela se sent sur les matières premières, les positions spéculatives dégorgent. Cela se  sent également sur les marchés financiers, marchés des actions et marchés obligataires.

Le gouvernement ne cesse d’appuyer alternativement sur  le frein et l’accélérateur du crédit. En fait il ne contrôle plus la situation, à force de vouloir tout contrôler.

Il faut multiplier les interventions, un peu comme lorsque l’on essaie de boucher les trous et fuites d’un tonneau percé. Tout est désorganisé, il pare au plus pressé par des  mesures réglementaires de plus en plus spécifiques. L’objectif est de tenir jusqu’à  la rentrée, c’est à dire jusqu’aux grandes réunions politiques importantes.

Xi veut consolider sa place et il ne peut se permettre ni ralentissement trop marqué de la croissance , ni crise financière, d’où ce pilotage.

Le marché chinois évolue à contre-courant du marché mondial.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s