Cocu, battu et content , la conscience française bien tranquille

Nous le disons très souvent, les Français ont le goût, la jouissance de l’échec, gagner à notre époque est considéré comme « macho ».

La France, c’est Coubertin généralisé; participer, surtout ne pas gagner. Et c’est normal puisque le peuple français se vautre dans le lit que lui ont dressé ses élites, ses chefs: le lit de la victimisation, le lit de la soumission, le lit de la kollaboration. Emporté,  nous ajouterions, le lit de la prostitution.

On se couche, on se résigne devant ces vainqueurs que l’on a à peine eu le courage et la dignité d’affronter. Le héros n’est plus le chef, c’est celui qui se fait …

Quand nous étions patron de la Vie Francaise, nous avons écrit un édito disant que Giscard, au fond de lui-même, face à Mitterrand,  n’avait pas voulu gagner. En fait, au fond de lui-même, il voulait perdre.  Cet édito était intitulé humoristiquement « moi, j’aime Giscard ». Personne sauf une  ou deux personnes qui me connaissaient bien , personne n’a perçu l’humour.

Le Giscardisme, continue de dominer et de s’enraciner en France. Le Giscardisme c’est profondément cela, le désir caché de perdre, de se conformer, de se mettre à sa place dans le monde, une toute petite place. Le Giscardisme a gagné sur presque tous les terrains, et il était l’opposé du Gaullisme, le Gaullisme, fait de volonté, de force et d’aspiration à la grandeur.

Le conseiller en Com de Giscard nous a alors révélé, il était exceptionnel, ce conseiller, nous ne pouvons citer son nom  car il n’était pas officiel, son conseiller donc nous a dit au cours d’un petit dejeuner amical: tu sais Bruno, le problème de Giscard, c’est qu’il veut être aimé, ce qu’il lui faut, c’est une psychanalyse. Et bien, nous y sommes, tous ces gens, ce qu’ils veulent c’est être aimés, surtout être aimés comme des femmes, comme des séducteurs. Etre des chefs, ils ne peuvent et ne le veulent plus.

La féminisation de la société, que certains utilisent, est un terme approximatif, mais il recouvre tout cela, nous, nous préférons utiliser le concept de séduction. Nos pseudo-chefs ne savent plus que séduire; conduire, commander, produire, ils ne savent plus.

Lisez la suite:

Fillon: il faut se coucher!

Selon une information du Canard Enchaîné, François Fillon ne cache pas, en privé, son pessimisme au sujet du résultat des prochaines élections législatives.
François Fillon est très discret, depuis sa défaite au premier tour de l’élection présidentielle. Ce soir-là, le candidat de la droite et du centre, attaqué de toutes parts pendant la campagne, appelait à voter pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen.

Selon le Canard Enchaîné, l’ancien Premier ministre est encore convaincu que rien ne pourra stopper le nouveau Président de la République.

Il a abandonné l’idée de résister. “On va se faire liquider”, aurait-il dit à des amis selon l’hebdomadaire satirique au sujet des prochaines élections législatives. « Macron va gagner, il faut lui laisser la place. C’est normal, on s’est fait battre. Il faut qu’il ait l’élan pour cinq ans ».

Des déclarations qui risquent de déplaire à François Baroin, qui a pris la tête (?) de la campagne de la droite pour ces élections.

Publicités

2 réflexions sur “Cocu, battu et content , la conscience française bien tranquille

  1. « Comme un homme politique ne croit jamais ce qu’il dit, il est étonné quand il est cru sur parole.”
    “Le gouvernement n’a pas de propositions à faire, mais des ordres à donner.”
    “La ruse doit être employée pour faire croire que l’on est où l’on est pas, que l’on veut ce qu’on ne veut pas.”
    “L’indépendance, c’est la clochardisation.”
    “Si les policiers n’étaient pas bêtes, ils ne seraient pas des policiers.”
    “Je suis un monarchiste, la République n’est pas le régime qu’il faut à la France.”
    Je reste sidérée du manque de clairvoyance de tous ceux qui citent avec aplomb le général de Gaulle. Il n’a vraiment pas dit que de bonnes choses…

    J'aime

  2. Nos pseudo-chefs ne savent plus que séduire; conduire, commander, produire, ils ne savent plus.
    oui, produire devient honteux dans ce pays.

    Je viens du nord est,nos parents etaient mineurs,nos enfants deviennent des acteurs et des chanteurs dans des spectacles pour touristes évoquant la mine … bien sur c’est moins dur physiquement, moins stressant mais ou sont les medecins,les ingenieurs,les chercheurs qu’un progres sain et reel ne devrait pas manquer de creer?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s