A lire absolument : La Grèce est notre avenir, la soumission à l’Allemagne ou le fascisme!

il est soutenu dans ce texte que la voie actuelle nous conduit sur une mauvaise pente. De la même façon que la globalisation sous le signe des marchands, du capital et de la finance  conduit à l’asservissement du faible au fort, l’européanisation sous le signe de l’économie, du capital et de la banque conduit à la perte dignité et de souveraineté. La construction d’un ordre européen n’est souhaitable que si et seulement si elle est politique et non si elle est dominée par l’ordre économique. L’ordre politique, c’est l’ordre de bas en haut, produit par les peuples et pour les peuples ; l’économique, le capital, la banques, le pseudo savoir, c’est l’élite, et ses alliés , c’est la classe des dominants qui produit le monde.  

La Grèce est un pays occupé.

Un pays occupé pacifiquement par les Allemands, avec d’un côté des kollabos et de l’autre des résistants. Au milieu comme toujours la masse.

Selon Varoufakis, la Grèce en est arrivée là, malgré son référendum de protestation car la majorité de la classe politique a préféré se soumettre aux diktats allemands plutôt de que courir le risque d’un retour des colonels. La mémoire du fascisme est encore fraîche en Grèce et Varoufakis lui même dit avoir fait ce choix de soumission en raison de ses souvenirs d’enfance; sa famille à connu et souffert du fascisme.

La structure de l’argument ne vous rappelle rien? C’est la même que lors de la Présidentielle en France: on a le choix entre la soumission aux Allemands, les réformes qu’ils exigent , l’obéissance ordo-liberale, la fin de la spécificité française  ou bien le Front National identifié comme fascisme!

A choisir entre une sorte de fascisme imposé de l’extérieur et un risque de système fasciste intérieur, ils choisissent celui de la botte allemande.

Les Grecs tout en refusant politiquement la soumission  aux exigences allemandes, font semblant de s’y conformer. C’est le système « débrouille ». Ils se disent que concrètement, il est plus aisé de tricher , plus facile de se dérober à la loi allemande qu’à celle des colonels. Ceci signifie que tout en acceptant abstraitement ce qu’imposent les Allemands, concrètement, ils le vident de tout contenu. Les textes, les ordres ne sont pas respectés. C’est le même processus que dans les années 40 , et il provoque une escalade et des répressions. Peu à peu l’occupant durcit son dispositif et exige plus de soumission et de sanctions.

Si on ne croit l’Agence Kathimerini, le processus d’escalade est en cours.

Les inspecteurs des finances vont entamer un recensement de toutes les propriétés et biens non déclarés au fisc, les lois vont être changées pour le permettre.

Ceci va être étendu à tout ce qui est financier , aux produits financiers, et tenez vous bien aux coffres-forts. Une nouvelle loi va permettre le recensement des coffres-forts et la mise en place d’une procédure électronique de confiscation.

Le plan pour mettre tout ceci en application va comporter différents aspects pour rechercher les propriétaires de tout bien non déclaré, au niveau local. Il devrait être prêt pour la fin de l’année si on en croit  l’Independent Authority for Public Revenue.

Avec ce plan, tout bien ou avoir ou patrimoine qui n’aura pas été déclaré, quelque que soit sa forme et son origine sera automatiquement confisqué.

Les autorités du cadastre et des registres fonciers (Land Register) fourniront tous les détails. Tout citoyen identifié sera enjoint de régulariser sa situation , de payer les taxes et amendes afférentes et si ils ne le font pas, les biens seront séquestrés.

La législation qui va permettre de recenser et de confisquer les coffres forts est en préparation, celle qui concerne les titres, portefeuilles et bijoux est en voie de finalisation.

Actuellement les procédures de recouvrement, de contrôle et de saisie par le gouvernement et les autorités locales sont faites à la main, ce qui permet de traîner en longueur, mais il est prévu que tout ceci soit automatisé et que les confiscations et saisies puissent être opérées en ligne. 

Vous connaissez l’histoire de Gribouille qui se jetait à l’eau pour ne pas être mouillé, n’est ce pas? Eh bien c’est la nouvelle histoire des Grecs: pour échapper au fascisme des colonels pensent ils , ils créent les conditions de venue de pareil fascisme sans retour en arrière possible! Le recensement, l’automatisation, les lois, la délation tout cela ne vous rappelle rien? Nous sommes surs que cela rappelle quelque chose aux anciens. Le fascisme commence toujours par le recencement, les fiches, les identifications. Tout cela va mettre à la disposition des futures fascistes un arsenal de contrôle colossal; plus personne ne pourra résister faute de moyens , faute de ressource alternatives. Les futurs colonels, quand ils viendront, et ils viendront,  vont tenir le pays à leur botte cent fois mieux qu’ils n’auraient pu le faire avant, grace aux mesures scélérates imposées par les Allemands: ces derniers livrent le pays aux futurs fascistes, avec les outils qui vont avec.

Il n’y aurait pas eu de résistance française sans possibilité de conserver des ressources hors de la portée des Allemands, ne l’oubliez jamais et c’est pour cela qu’il faut refuser, lutter.

Il faut le faire pour garder la possibilité du retour en arrière.

Les salopards qui forment l’ossature de la classe politique française prétendent constituer une troisième voie. Ils disent la constituer en fonction du découpage ancien, celui du découpage entre la gauche et la droite. Ainsi ils mystifient, ils collectent les voix de la droite et de la gauche molles, marécageuses.

Mais le vrai découpage n’est pas là, entre la droite et la gauche, cela c’est pour les simplets, le découpage il est entre:

-d’un côté ceux qui prétendent qu’il n’y a pas d’avenir pour la France en dehors du protectorat Allemand

et ceux qui:

-de l ‘autre côté sont les héritiers d’un extrémisme de catastrophe

l’alternative est une tromperie, elle est scélérate. Il existe une vraie troisième voie qui n’est ni soumission à l’Allemagne, ni régime autoritaire aux  tendances dangereuses, c’est cette troisième voie qu’il faut explorer, organiser, faire vivre.

C’est tout l’enjeu de la recomposition politique en France: faire émerger une vraie troisième voie qui n’est ni soumission à l’Allemangne ni à tendance extrême . Il faut sortir de la prison:  l’Europe ou le fascisme.  Car dans cette équation, il n’y a qu’une solution,  c’est le fascisme, qu’il soit des uns ou des autres.

Il faut briser l’alternative en faire émerger une autre qui corresponde à la vraie troisième voie, celle de la construction européenne dans la souveraineté et l’indépendance.

Pour cela il faut une Europe politique, construite par le bas et non une Europe des marchands, du très Grand Capital  et des financiers. 

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “A lire absolument : La Grèce est notre avenir, la soumission à l’Allemagne ou le fascisme!

  1. Bruno, Chrissi Avghi, financé par la Banque/UE/CIA plus ses nombreux trafics, n’avait aucun moyen de prendre le pouvoir. A ses meilleurs moments, il stagnait à 12,6%. Pour l’anecdote, l’épouse du chef est Prez de la commission sur les inégalités dans l’éducation à Bruxelles 😉
    L’armée a été decapitée par Papandreou avant son départ : ses foutus généraux refusaient les ordres de tirer sur le peuple. Quel crime !
    Il n’y a jamais eu aucun risque
    Aube dorée est un mouvement réellement fasciste , rien à voir avec le FN, et qui siège à Bruxelles
    Si le peuple grec ne se réveille pas il est mort et nous aussi « la Grèce n’est qu’un laboratoire  » (Schaubble ).
    Quant aux excuses et alibis des sieurs Varoufakis et Tsipras, la honte soit sur ces vendus à Goldman Sachs et à Soros .
    Amitiés
    Je fais passer

    J'aime

  2. Dommage que vous soyez l’un des rares intellectuels, du mois des vrais intellectuels encore actifs sur « la place », à poser les problèmes avec une clarté absolue. En la matière, je partage totalement votre analyse. Cordialement.

    J'aime

  3. Excellent! Je vous suis avidement depuis plusieurs mois et j’arrive enfin grâce à vous a prendre un peu de recul par rapport aux événements scélérats de ces dernières années. Et ce malgré que je travaille dans la deuxième plus grosse banque systémique d’Europe.

    Hélas pour nous, nous sommes bien trop habitués au confort matériel pour être encore capable de foutre tout ce bazar par terre et de recommencer sur des bases saines.

    Et encore! Lorsque l’on a la chance, au moins , de posséder la curiosité de rechercher des informations hors de la ‘matrice’ médiatique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s