France : L’idéologie de la Victimisation Islamique

France : L’idéologie de la Victimisation Islamique

par Yves Mamou  •  29 mai 2017

  • Ils ne souffrent pas de racisme – lequel n’existe pas au plan institutionnel – mais posent en victimes parce qu’une idéologie de la victimisation affirme qu’ils sont discriminés en raison de leur race et de leur religion.
  • La victimisation est une excuse offerte aux Français musulmans par l’État, par la plupart des politiciens (droite et gauche) et par les médias traditionnels.
  • Pour éviter la confrontation, les dirigeants des grands partis politiques et les médias traditionnels alimentent le mythe de la victimisation. Le problème est que cela contribue à plus de violence, plus de terrorisme et plus de fantasmes de victimisation.
Quand le candidat Emmanuel Macron s’est déclaré en faveur de la « discrimination positive », il encourage une victimisation imaginaire qui alimente la violence

La recherche sociologique française est à peu près vide de nouveaux livre, articles ou idées sur la radicalisation des Français musulmans. L’explication est simple : les quelques érudits qui pourraient être tentés de musarder hors des sentiers battus (« les terroristes sont victimes de la société et souffrent du racisme » etc.) courent le risque d’être appelés de noms désagréables, d’être en butte à des pétitions et dénonciation de la part de collègues hostiles.

La tentation d’éviter les lieux communs est d’autant plus faible que de nombreux sociologues raisonnent encore sur la base d’une idéologie marxiste qui fonde les comportements liés à la radicalisation sur la discrimination et à la pauvreté. La majorité de ces sociologues récusent toute les analyses qui prennent en compte la culture d’origine ou la religion des populations étudiées. Si un hérétique essaie d’expliquer que les terroristes ne sont pas automatiquement des victimes (de la société, des hommes blancs français, ou de quoi que ce soit d’autre), que leur appartenance culturelle ou religieuse peut expliquer leur violence, alors, une meute d’éminents professeurs et chercheurs, musulmans et non-musulmans, se constitue illico pour clouer l’insolent au pilori du racisme, de l’islamophobie et de l’atteinte au politiquement correct.

Continuer l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s