Un remplacement de population est à l’œuvre en Europe

par Giulio Meotti  •  27 juin 2017

  • Les réseaux de passeurs livrent directement les migrants aux navires des ONG, qui accostent ensuite dans les ports italiens. Une enquête judiciaire a été ouverte sur les intérêts économiques de la mafia dans la gestion des migrants après leur arrivée.
  • On ne peut comparer les migrants aux juifs fuyant le nazisme. Le pape François, a ainsi récemment comparé les centres d’accueil de migrants aux « camps de concentration » nazis. Où sont les chambres à gaz, les « expérimentations » médicales, les crématoires, le travail forcé, les marches de la mort et les exécutions sommaires ? Ces comparaisons n’existent dans les médias que pour une seule et unique raison : bloquer le débat.
  • D’ici 2065, 14,4 millions de migrants devraient arriver. Ajoutés aux plus de cinq millions d’immigrants actuellement en Italie, 37% de la population sera étrangère : plus d’un habitant sur trois.

Ce fut d’abord la route hongroise. Puis la route des Balkans. L’épicentre du tremblement de terre démographique s’est aujourd’hui déplacé, et l’Italie est devenue le ventre mou de l’Europe au fur et à mesure que des centaines de milliers d’immigrants y débarquent.

Avec près de 10 000 arrivées sur les trois derniers jours de mai, c’est 60 000 migrants qui ont atteint les côtes italiennes en 2017, soit 48% de plus qu’en 2016, à période comparable. Pendant le week-end de Pâques, 8 000 migrants, un record,ont été sauvés en Méditerranée et débarqués sur les côtes de l’Italie. Et ce n’est là que la pointe de l’iceberg : avec l’été, le nombre d’arrivants au départ de la Libye ne fera qu’augmenter.

Le remplacement de la population italienne est en cours. Mais les grands journaux ne citent guère de chiffres. Et aucune chaîne de télévision n’évoque le phénomène. Aucune critique n’est admise. L’invasion est devenue un fait acquis.

Continuer l’article

 

Gatestone Institute

14 East 60 St., Suite 1001, New York, NY 10022

Publicités

2 réflexions sur “Un remplacement de population est à l’œuvre en Europe

  1. A l’aide, bon vieux Nietzsche !
    « ..Vivre — cela signifie : être cruel et implacable contre tout ce qui, en nous, devient faible et vieux, et pas seulement en nous. Vivre cela signifierait donc : être sans pitié pour les agonisants, les misérables, les vieillards ? Être sans cesse assassin ?.. »

    Si la France ne peut faire face, c’est qu’elle mérite de disparaitre (ou qu’elle aurait déjà disparu) ???

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s