Prix, le graphique de l’échec

Les autorités américaines pousuivent depuis les QE un objectif de hausse des prix de 2% mesuré par l’indice core du PCE en graphique ci dessous.

Il y a peu des gouverneurs ont émis l’idée qu’il fallait monter cet objectif à 4%. En fait l’objectif de 2% n’a jamais été atteint et pourtant Yellen a décidé de stopper la politique monétaire non conventionnelle. As-t -elle abandonné l’obejctif face à l’échec? oOn ne sait pas car elle s’obstine à dire que cette moderation des prix est transitoire, elle serait due à des phénomènes particuliers comme par exemple la guerre des prix dans le téléphone mobile. Tout cela est peu crédible.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s