Multiculturalisme et Islamisme, la mécanique infernale !

A lire: quand le devoir de mémoire s’efface devant le devoir de mémoire trafiquée, réécrite. La mémoire des faits doit supplanter le devoir de mémoire des faits manipulés et réorientés.

La manipulation peut être subreptice.

Exemple j’ai entendu il y a peu sur une chaine TV  parler de « ce qui é été fait aux juifs« . j’ai bondi, rien n’a été fait aux juifs qui soit tombé du ciel comme le suggère la formulation: La vérite consiste à parler de « ce qui a été fait aux juifs par les allemands, les nazis et tous leurs complices ».

Le devoir de mémoire ne doit escamoter, oublier  pour des besoins de réconciliation ou de pardon l’identité des responsables.

Moi je partle toujours de « ce que les Allemands ont fait« , jamais de « ce qui a été fait aux juifs »; 

Sur Lupus:

Suite aux propos de Patrice Quarteron sur son patriotisme revendiqué, beaucoup de personnes ont été choquées par les tombereaux d’insultes qui ont envahi sa page Facebook.

Paradoxalement, on commence en fait, via les réseaux sociaux à prendre conscience du réel, ainsi un homme noir où une femme d’origine maghrébine qui affirment leur patriotisme se font insulter d’esclaves, de « nègres » de maison, « bounty », harkis, « collabeurs », bougnoules de service!
Il y a quelques temps cela ne sortait pas de certains quartiers de France, et lorsqu’on osait en parler, on nous demandait de nous taire, il ne fallait pas faire le jeu du FN, il ne fallait pas insulter l’avenir.
Pourtant cela fait plus de 30 ans que l’on insulte le présent mais aussi notre histoire, avec des perpectives futures peu avenantes.

Que s’est il passé pour qu’on en arrive à une telle haine de la France, de ses symboles et de ceux qui sont fiers d’être français?

En fait depuis plusieurs dizaines d’années, la France décrit son histoire comme une série de crimes, que ce soit dans les médias, dans les programmes de l’éducation nationale, dans les décisions politiques entretenant la repentance mais aussi dans les derniers propos d’Emmanuel Macron sur la colonisation en Algérie.
On ne peut pas donner envie a un enfant d’aimer le pays où il est né si on criminalise ce pays.
Le respect de la nation ne tombe pas du ciel, un récit national en conséquence doit accompagner son éveil à la république, sans pour autant cacher les pages sombres.

ne manquez pas la suite sur

Multiculturalisme et Islamisme, la mécanique infernale !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s