Suisse: les caisses de pension face aux taux négatifs

En réponse aux taux négatifs et aux faibles rendements des obligations, les caisses de pensions investissent de plus en plus dans l’immobilier. Mais la performance de ces placements n’est pas sans faille, selon une étude.

L’augmentation du taux de logements vacants et la baisse des rendements réduisent de plus en plus la performance des placements immobiliers, a indiqué jeudi KPMG. Actuellement, près d’un cinquième du volume d’investissement des caisses de pension et des fondations de prévoyance est placé dans l’immobilier.

Les rendements moyens bruts des portefeuilles immobiliers examinés s’élèvent, pour tous les immeubles, à 5,4%. Le taux de logements vacants et la perte de revenu sur l’ensemble des placements immobiliers s’élèvent à 3,6% du loyer théorique annuel. Les immeubles d’habitation font état d’une perte de revenu moyenne de 2,9%. Le niveau se situait à 2,4% en 2016.

En revanche, l’immobilier étranger offre davantage de potentiel et pourrait représenter une alternative, estiment les experts de KPMG. Ils ne représentent actuellement que 1,3% de la fortune globale des caisses de pension. Les institutions helvétiques manquent de savoir-faire dans le domaine, selon le communiqué.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s