Grèce frémissement positif

Vous savez que nous sommes favorables à un investissement en Grèce depuis plusieurs mois.

Après sept ans de crise, la Grèce connaît enfin de meilleures nouvelles: retour sur les marchés, réapparition de la croissance, et nouvelle année record pour le tourisme. Mais en parallèle, les Grecs, surtout les jeunes, affrontent une précarisation de l’emploi grandissante.

 

La Grèce, comme l’ont remarqué les grandes agences de notation, enregistre un frémissement positif, après neuf ans de récession .

Après sept ans de crise, la Grèce connaît enfin de meilleures nouvelles: retour sur les marchés, réapparition de la croissance, et nouvelle année record pour le tourisme. Mais en parallèle, les Grecs, surtout les jeunes, affrontent une précarisation de l’emploi grandissante.

Juillet a été marqué par un retour du pays sur les marchés, après trois ans d’absence, via une obligation à cinq ans légèrement mieux accueillie que la dernière, émise en 2014 par le précédent gouvernement.

Croissance espérée 2%

Par ailleurs, la croissance devrait enfin revenir en 2017, à quelque 2%. Au deuxième trimestre le Produit intérieur brut (PIB) a progressé de 0,5%, selon une première estimation publiée vendredi par l’Autorité des statistiques (Elstat), après déjà 0,5% au premier.

Industrie lourde du pays, le tourisme bat de nouveaux records, avec 26 millions de visiteurs (hors croisières) attendus cette année contre 24,8 en 2016.

« La route est encore longue mais nous pouvons être plus optimistes », avait commenté fin juillet le Premier ministre Alexis Tsipras.

Le chômage, qui a atteint un pic en 2013 (27,8%) recule lentement, lui aussi. Cependant avec encore 21,7% en mai, il reste le plus élevé de la zone euro.

Les jeunes sont les plus touchés avec un taux à 44,4% pour les 15 à 24 ans et 27,9% entre 25 et 34 ans, selon Elstat, l’autorité des statistiques.

Pour s’en sortir, les chômeurs acceptent  les emplois au rabais et précaires .

« Ces dernières années il y a une augmentation forte du travail à temps partiel (moins de 30 heures hebdomadaires, ndlr), dont le salaire ne dépasse pas 380 euros brut, et le travail au noir bat des records », relève Savvas Robolis, directeur de l’Institut du travail, think-tank de la grande confédération syndicale GSEE.

Bien que le taux de contrats à temps partiel soit toujours plus bas que la moyenne de la zone euro, il a presque doublé en dix ans (11,12% en 2016), selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

dérégulation à tous crins

La suspension des conventions collectives imposée par les créanciers du pays (FMI, UE) a favorisé la dérégulation de l’emploi, qui se traduit souvent par l’absence de couverture sociale: seuls 8% des jeunes de 20 à 24 ans sont couverts, selon des données officielles.

La fuite des cerveaux à l’étranger est très importante .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s