Europe: la volonté populaire on s’en fout!

La Commission européenne souhaite conclure les négociations commerciales qu’elle ouvrira prochainement avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande sans les faire ratifier par les parlements régionaux et nationaux de l’UE afin d’accélérer les discussions, a-t-elle annoncé jeudi.

Non c’est afin de court circuiter les volontés populaires et de les contrecarrer. C’est l’approndissement de l’europe, mais …sans les peuples.

« Nous pensons avoir de solides arguments » pour proposer aux Etats membres que la Commission conduise seule la totalité de ces négociations en leur nom, a affirmé la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström, qui présentait le programme commercial de l’UE pour les prochains mois.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a annoncé mercredi son intention d’ouvrir des négociations avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qu’il espère voir aboutir avant la fin de son mandat en 2019, un calendrier extrêmement ambitieux.

Publicités

Une réflexion sur “Europe: la volonté populaire on s’en fout!

  1. Bonsoir,

    On a vu la terrible efficacité de cette Europe à Saint Martin où les autorités néerlandaises, gardienne de l’autre moitié de l’île, semblent s’être bien gardées d’intervenir pour suppléer aux défaillances criantes de l’état français (http://h16free.com/2017/09/11/59019-st-martin-la-faillite-totale-de-letat-francais).

    Sinon, vous devriez apprécier ce livre: « Philippe Séguin » par Arnaud Teyssier, Perrin 2017 (https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/09/14/lecture-philippe-seguin-par-arnaud-teyssier-perrin-2017/).

    Extrait de l’article de Maxime Tandonnet qui corrobore vos dires: « Séguin n’avait rien d’anti-européen, il était au contraire profondément attaché à l’unité européenne et en particulier à l’accueil dans l’Union des pays de l’Est rescapés du communisme soviétique. En revanche, il voyait avec une lucidité hors du commun le danger de fonder la construction européenne sur la logique d’une gigantesque usine à gaz bureaucratique. Sa crainte majeure tenait à la destruction de la démocratie nationale. »

    Un visionnaire pas assez entendu.

    Bonne soirée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s