La BNS reste vigilante sur le marché immobilier suisse , les déséquilibres subsistent

La Banque nationale suisse (BNS) a souligné jeudi que dans l’ensemble les déséquilibres sur les marchés hypothécaire et immobilier subsistent.

Au deuxième trimestre, les risques ont augmenté pour les objets résidentiels de rendement alors que la croissance des prêts hypothécaires est restée relativement faible. En outre, les prix des logements occupés par leur propriétaire se sont légèrement accrus, après une phase de stabilisation, relève le communiqué.

Cela étant « la Banque nationale observe attentivement les développements sur ces marchés et examine régulièrement s’il y a lieu d’adapter le volant anticyclique de fonds propres. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s