Renforcement de la fiscalité sur votre épargne, l’erreur idéologique de Macron

Macron commet une erreur idéologique sur l’épargne et l’investissement: il croit que votre épargne c’est de la rente et que les spéculations des Goldman Sachs, BNP, Crédit Agricole, Société Générale etc sur les marchés sontde l’investissement productif!

Non votre épargne c’est la vraie épargne et les créations de monnaie et de crédit des très Grandes banques sont des activtés parasitaires qui pésent sur le taux de profit gobal de l’économie. Macron pratique une économie idéologique de classe ! A notre époque et dans le sysème financiarisé, la vraie épargne c’est la votre et ce qui doit être récompensé et rémunéré  c’est votre prévoyance; pas les vices des spéculateurs.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a annoncé que les intérêts des Plans épargne-logement (PEL) ouverts à partir du 1er janvier 2018 seront soumis à un prélèvement forfaitaire unique de 30%. Et ce, dès la première année. Il en sera de même pour les contrats d’assurance vie au-delà de 150 000 euros d’encours nets, pour une personne seule.

Dans un entretien accordé au journal Les Échos, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a annoncé un renforcement de la fiscalité des Plans épargne-logement (PEL).

« Pour les nouveaux plans ouverts à compter du 1er janvier 2018, les intérêts produits seront imposés au Prélèvement forfaitaire unique (PFU), dès la première année », a t-il expliqué. Concernant les plans ouverts avant cette date, les intérêts produits jusqu’à la veille du 12e anniversaire du PEL resteront exonérés d’impôt sur le revenu. En revanche, les intérêts produits après 12 ans seront imposés au PFU. Pour ceux qui souhaitent ouvrir un tel produit, c’est donc le moment de se lancer.

Les contrats d’assurance-vie au-delà de 150 000 euros également visés

Comme l’a souligné Bruno Lemaire, le PFU s’appliquera aux intérêts, aux dividendes et aux plus-values de cession de valeurs mobilières. En conséquence, il a confirmé, qu’en matière d’assurance vie, le prélèvement de 30 % s’appliquerait au-delà de « 150 000 euros d’encours nets, tous contrats confondus, pour une personne seule et 300 000 euros pour un couple ». En-dessous de ces plafonds, « les détenteurs de contrats d’assurance vie n’ont aucune raison de s’inquiéter. Rien ne change pour les revenus produits par les versements antérieurs à la réforme, quel que soit leur montant ».

Le ministre a également tenu à rassurer les détenteurs de livrets d’épargne : « nous maintenons les avantages des produits d’épargne populaire (livret A, LDD, épargne salariale) et des produits fortement investis en actions comme les PEA (Plans d’épargne en actions) ».

 

Publicités

3 réflexions sur “Renforcement de la fiscalité sur votre épargne, l’erreur idéologique de Macron

  1. Il n’y a pas que l’épargne qui est taxée mais aussi les revenus locatifs. Mon fils, qui ne travaille pas, a comme seul revenu, un loyer sur un bien qu’il a hérité de son grand-père. Jusqu’à présent, il n’avait que la CSG à payer soit 15,5%. A présent il devra débourser la CSG à 17,2% puis un impôt forfaitaire de 30%, soit 47,2%.
    Non seulement cela devient confiscatoire, mais cela ne lui permettra plus de vivre décemment.

    J'aime

    1. Leur objetif est la paupérisation des classes moyennes, il faut les rendre dépendantes afin qu’elles ne se rebellent plus ou qu’elles votent pour les extrêmes ce qui constitue une impasse.
      Ce sont des scélérats tout comme ceux de la fausse opposition comme les LR.
      Les classes moyennes sont le support de la démocratie concrète, mais le système ne veut que la démocratie formelle, abstraite, des semblants de démocratie.

      J'aime

    2. Initialement, j’avais compris que le Prélèvement Forfaitaire Unique PFU de 30% incluais la CSG:
      Dans cette hypothèse on passerai de CSG (15.5%) +IR (XX% selon tranche) à PFU (30%).

      A suivre si l’hypothèse PFU (30%) + CSG (17.2%) est mis en place!

      Un peu d’épargne, un peu d’immobilier, un peu d’argent sur son DAV, un peu plus de revenu que les minimas ==> Tout ce « surplus » doit disparaitre et les classes moyennes avec !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s