L’Insécurité en Allemagne

Le nombre de viols dans la région allemande de Bavière a augmenté de 47,9% globalement et le nombre attribuable aux migrants a augmenté de 90,9% selon Bild qui commente les statistiques officielles.

La Bavière a connu une augmentation importante du nombre de viols depuis 2016, avec 685 cas signalés à la police de janvier à juillet de cette année, soit une augmentation de 48 pour cent.

Les migrants ont commis 126 de ces viols au cours de la même période, soit une augmentation de 91% par rapport au nombre de 2016, ce qui rend les migrants responsables de près d’un cas de viol sur 5.

Le ministre bavarois de l’Intérieur Joachim Herrmann, membre de l’Union sociale chrétienne (CSU) – qui est allié à l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière allemande Angela Merkel – a déclaré que les raisons de cette augmentation n’étaient pas claires.

Bild:

München – Im ersten Halbjahr 2017 stieg die Zahl der Vergewaltigungen in Bayern im Vergleich zum Vorjahres-Zeitraum gegen den allgemeinen Kriminalitäts-Trend von 463 auf 685 Fälle. Das ist eine Zunahme um 47,9 Prozent.

Die Zahl der Vergewaltigungen, die Zuwanderer begangen haben, ging sogar um 90,9 Prozent hoch, von 66 um 60 auf nunmehr 126 Fälle.

Die Gründe für die Steigerung der Gesamtzahl der Vergewaltigungen sind laut Innenminister Joachim Herrmann (60, CSU) unklar. Eine „detaillierte Analyse der Statistikdaten“ will er nachliefern.

Herrmann legte die Zahlen gestern dem Kabinett vor: Er wolle „die Sexualstraftaten noch gezielter bekämpfen, auch in den Asylunterkünften“, kündigte er an.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s