Nestlé veut augmenter ses marges et racheter des actions

Nestlé fait partie des sociétés que nous suivons.

Nestlé cible une marge opérationnelle courante récurrente entre 17,5% et 18,5% d’ici à 2020. En 2016, elle s’est inscrite à 16,0%, a indiqué mardi le géant veveysan en préambule de sa journée des investisseurs à Londres. Les objectifs de croissance organique moyenne à un chiffre pour 2020 ont été confirmés.

L’alimentation et les boissons resteront au coeur de la stratégie, notamment les segments à forte croissance, tels que le café, les produits pour animaux de compagnie, la nutrition infantile et l’eau en bouteille. Les produits de santé grand public constitueront un moteur additionnel.

En juin 2017, la société a annoncé son intention de mettre à disposition 20 mrd CHF supplémentaires pour les fusions et acquisitions et les rachats d’actions pour les trois prochaines années. Le géant veveysan a l’intention d’accélérer ces rachats en les répartissant uniformément sur la période, de manière à augmenter le retour pour les actionnaires.

« Pour faire face au rythme de changement actuel toujours plus rapide, nous intensifions nos efforts sur l’innovation, l’efficacité opérationnelle et la gestion de portefeuille », a souligné Mark Schneider, administrateur délégué de Nestlé.

Nestlé n’a donné aucune indication sur l’avenir de sa participation de 23% dans L’Oréal. L’investisseur activiste américain Third Point Capital fait pression depuis plusieurs mois sur la direction pour une revente du paquet d’actions. Le décès la semaine dernière de Liliane Bettencourt, actionnaire de référence de L’Oréal, mettra fin dans les six prochains mois au pacte d’actionnaires liant les deux groupes.

Dernièrement, l’entreprise a annoncé une restructuration chez Nestlé Skin Health incluant la fermeture du site de Galderma à Egerkingen (SO) et la suppression de 190 de ses 268 emplois. En France, 450 emplois, sur 550, disparaîtront dans le centre de recherche et de développement du laboratoire dermatologique.

 Nestlé / l’Oréal  le géant Suisse rappelle que cet investissement a garanti un rendement annuel de 12% par an depuis 42 ans et que le retour sur investissement s’est même accéléré au cours des 10 dernières années pour atteindre 14%.

Il rappelle aussi que L’Oréal a représenté en moyenne 9% du bénéfice par action annuel de Nestlé au cours des 10 dernières années.

La participation de 23,2% pèse 23,5 milliards d’euros en bourse, soit environ 27,1 milliards de francs, ou 10,8% de la capitalisation actuelle de 251,3 MdsE du Suisse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s