Le grand transfert est bel et bien commencé, la Bourse, c’est le coin du bois, la forêt de Bondy!

Le grand transfert a commencé! on vide les poches du public mondial.

Dès que l’on a mis en place le grand entonnoir des taux, nous avons expliqué ( sur Lupus) que tout ceci allait se traduire par un colossal transfert de richesse des poches des particuliers et de leur institutions de  retraites et prévoyance au profit des gouvernements, des banques et des entreprises. Nous ne nous étions pas trompés. Le public est en train d’être détroussé.

la mécanique a été celle que nous avons décrit sous l’expression:

Le grand coup  d’accordéon.

Vous mettez les taux à zéro, vous privez le public et ses institutions de toute rentabilité sans risque , cela les oblige à prendre des risques pour conserver une petite rentabilité. C’est l’effet d’entonnoir ou du search for yield.

Le public vient donc acheter  des obligations, des fonds d’état et des titres risqués. sur les conseils de son guichetier bien sur! Les gouvernements et les banques et les entreprises en profitent pour émettre a tour de bras  des dettes colossales qui ne leur   coûtent rien. Le public toujours sur  les conseils ses banquiers, se gave de  ces émissions au plus haut des cours et donc au plus bas des taux de rendement . Puis les émetteurs vous ont  tout ratissé on  commence à remonter les taux, que se passe -t-il? Les cours des titres chutent,  le public perd sur son capital , il s ‘appauvrit pendant que le gouvernement, les banques  et les entreprises  eux, s’engraissent sur les fonds qu’ils ont réussi à collecter quasi gratuitement. Au besoin, les banques qui passent leur temps  à spéculer contre le public vendent a découvert ce qu’elles vous ont fait acheter , elles vendent  à découvert le marché obligataire. Elles se préparent à la hausse des taux .. sur votre dos. s

Les gouvernements , les banques, les entreprises stagnent beaucoup d’argent, le public et ses caisses de retraite en perd beaucoup.

Rien que la semaine dernière le public s’est appauvri de plus de 550 milliards ; on dit pudiquement que la bulle des bonds est en train de déflater. Ce n’est que le début.

Bientôt le même phénomène commencera sur les actions. Le problème est que l’on ne sait pas quand. Vos ennemis le savent, et de toutes façons ils seront prevenus puisque c’est eux qui décident. 

Ci dessous le graphique qui montre la chute du portefeuille obligataire mondial. Vous etes dedans ne serait que par le biais de vos retraites.

Bientot le tour des actions 

Publicités

3 réflexions sur “Le grand transfert est bel et bien commencé, la Bourse, c’est le coin du bois, la forêt de Bondy!

  1. Quand ma banque me donne un rendez-vous pour essayer de me faire placer de l’argent chez eux, je ne vais plus voir mon guichetier mais mon « vendeur de voiture » (son ancien emploi sur son CV sur LinkedIn). A chaque fois, je rigole bien.

    J'aime

  2. Bonjour Bruno
    Pouvez-vous nous dire ce que l’on doit faire ? on lâche les obligations, les actions (l’immobilier est de plus en plus taxé, menacé) on fait quoi pour ne pas se faire plumer ?
    Un grand merci pour votre réponse de sachant haut de gamme !
    La lecture de vos textes est un régal, on a vraiment le sentiment de comprendre en profondeur ce qu’il se passe, c’est déjà un commencement d’acceptation intellectuelle !

    J'aime

    1. La première des priorités est d’être prêt, de ne se faire aucune illusion: si on comprend la situation réelle on n’aura aucune difficulté à interpreter les évènements futurs, ils auront un sens.
      Les évolutions sont certes brutales,mais on les voit venir, ainsi la crise dite de 2008 a débuté en Aout 2006! Quand le mythe de la hausse ininterrompue des prix de l’immobilier US à été fracassé.

      En attendant :

      -Une proportion de cash en billets, petites coupures genre 10, 20 et 50 euros
      -Un complément en dollars et Francs suisses, petites coupures également
      -de l’or en pièces qui ne font pas prime sur le métal genre pièce mexicaine de 50 pesos , Kruggerrand, les gold bullion coin détenues chez soi
      -livret bancaire et livret caisse d’épargne et livret de la Poste
      -être propriétaire de son logement sans crédit
      -pour le placement: parts de SCPI locatives cotées de qualité genre ICADE, Unibail, Foncière des Régions
      -pour le rendement et la sécurité; les certificats d’investissement bancaires des Crédit Agricole régionaux
      -portefeuille: uniquement super blue chips internationales genre Nestlé, Roche,
      -un petit business qui procure de l’argent vivant qui dépend de soi et de son activité personnelle ou familiale, quasi sans salarié
      ensuite on verra!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s