Pour réflêchir sur le Bitcoin et les cryptocurrencies

Le Bitcoin n’est pas un actif, un asset. Selon toute probabilité il n’en deviendra pas un . On ne peut l’évaluer donc on ne peut pas dire que c’est une fraude. Tout ce que vous pouvez faire c’est le transacter et il en découle un prix.

Ecouter l’analyse du philosophe Jean Joseph Goux qui a beaucoup réflêchi et élaboré sur la notion de valeur et ce qu’elle est devenue dans le monde post moderne. La notion de référent a disparu seule compte l’offre, la demande, l’envie, le désir , c’est le règne du pur marginalisme.

 

Puis vous écouterez  un réputé professeur de Finance , Aswath Damodaran.

A professor of finance at the NYU’s Stern School of Business, disagrees with JPMorgan Chase CEO Jamie Dimon that bitcoin is a « fraud, » and explains that, in his view, the cryptocurrency is a currency rather than an asset in a new blog post.

Often referred to as Wall Street’s « Dean of Valuation, » Damodaran concludes:

« I don’t believe cryptocurrencies are now or ever will be an asset class, » or that they will change the « fundamental truths of risk, investing and management. »

 

As I have noted with my earlier posts on crypto currencies, in general, and bitcoin, in particular, I find myself disagreeing with both its most virulent critics and its strongest proponents.

Unlike Jamie Dimon, I don’t believe that bitcoin is a fraudand that people who are « stupid enough to buy it » will pay a price for that stupidity.

Unlike its biggest cheerleaders, I don’t believe that crypto currencies are now or ever will be an asset class or that these currencies can change fundamental truths about risk, investing and management.

The reason for the divide, though, is that the two sides seem to disagree fundamentally on what bitcoin is, and at  the risk of raising hackles all the way around, I will argue that bitcoin is not an asset, but a currency, and as such, you cannot value it or invest in it. You can only price it and trade it.

Publicités

2 réflexions sur “Pour réflêchir sur le Bitcoin et les cryptocurrencies

  1. Je ne voudrai pas dire de conneries mais il me semble que le bitcoin correspond à de la thésaurisation du temps de calcul réalisé par des ordinateurs donc sa valeur est basée sur quelque chose. Dans un monde où les systèmes informatiques prennent de plus en plus de place, ce n’est peut-être pas déconnant… Après, je suis incapable de dire si le bitcoin est à sa juste valeur ou pas sachant que la puissance des ordinateurs augmentent constamment.

    J'aime

    1. Voici une opinion

      “You can ask the same questions about gold. What is gold based on? Why is gold valuable?…

      It’s a tangible asset but it’s also hard to mine. So if it was easy to mine then it wouldn’t be that valuable and we would just have way more gold.

      So bitcoin is also, it’s mineable, like gold it’s hard to mine, it’s actually harder to mine than gold and so in that sense it’s more constrained,” he said. »

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s