Evolis, cela peut servir!

Devenue en moins de deux décennies numéro un mondial des systèmes d’impressions pour cartes plastiques, Evolis, une PME située à Beaucouzé (Maine-et-Loire) a fait il y a cinq ans le pari de continuer à produire en France tout en partant à la conquête du marché mondial.

« On nous a reproché de prendre trop de risques mais quand vous voulez rester un acteur mondial tout en continuant à produire en France, vous n’avez pas le choix », explique à l’AFP Emmanuel Picot, 54 ans, le PDG de cette société fondée en 1999 et qui a renouvelé l’ensemble de sa gamme de produits il y a cinq ans pour se hisser au premier rang mondial.

Destinées à imprimer, encoder et plastifier des cartes, les machines d’Evolis sont commercialisées dans 140 pays où elles servent à éditer sur mesure des badges d’accès et des cartes de tous types: d’électeur, d’identité, de permis de conduire, de fidélité, d’accréditation mais aussi des cartes bancaires décentralisées en agences comme au Nigeria ou au Vietnam.

90% du chiffre d’affaires de la société (350 collaborateurs, 76,9 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016) est réalisé à l’export dont 25% aux Etats-Unis. Une stratégie dont la réussite, selon son PDG, tient autant à son déploiement – cinq de ses sept filiales et bureaux commerciaux étrangers ont été ouverts depuis 2013 – qu’à la « notoriété de la production électronique +made in France+ ».

« En France, on a un vrai complexe d’infériorité à l’égard des Allemands, des Asiatiques ou des Américains. Mais quand on parle d’électronique, de logiciels, d’intelligence artificielle, les ingénieurs français sont reconnus partout de très haute qualité. En ce sens, notre image est tirée aussi par celle du marché du luxe », insiste Emmanuel Picot, convaincu de la pertinence du maintien de sa production en France.

– « modularité » et « adaptabilité » –

Pour diminuer ses coûts de revient et résister face à la concurrence, essentiellement américaine (Zebra, Data Card, HID Global…), Evolis a choisi en 2012 de mutualiser la technologie de l’ensemble de ses machines pour faciliter la diversification de leurs usages, via une multitude de fonctionnalités proposées à la carte.

« Pour nos clients, c’est souvent la modularité de nos imprimantes et leur adaptabilité à tous les types de systèmes informatiques qui fait notre différence », avance Ulrike Jeannin, porte-parole de l’entreprise.

Témoin de cette stratégie payante, le marché historique remporté en 2015 auprès du gouvernement de Tanzanie (4,3 millions de dollars) pour lui permettre d’imprimer 23 millions cartes d’électeurs…quatre mois avant les élections présidentielle et législative.

D’ici à la fin de l’année, plus de 50.000 imprimantes auront été sorties de son site de production angevin, dont une nouvelle série baptisée Edikio, dévolue à l’édition d’étiquettes de prix, sur laquelle l’entreprise fonde une partie de sa stratégie de diversification.

Auchan en France mais aussi les groupes de distribution Edeka (Allemagne) et Conad (Italie) ont déjà signé avec Evolis. Qui vise aussi les commerces de proximité avec une machine d’entrée de gamme à 600 euros, fournie avec un jeu de 100 cartes vierges, le logiciel etc…

« Le marché est mondial et les volumes, potentiellement très importants. A l’horizon 2020, ces nouveaux produits pourraient représenter 50% de notre activité », considère Emmanuel Picot, persuadé de la pertinence de maintenir sa production en France.

« Je suis peut-être candide mais à mon sens, plus les produits vont être innovants, plus l’intérêt de les produire chez nous va aller grandissant. Même à 200.000 machines par an, je pense qu’on pourra continuer à les produire ici », affirme le patron d’Evolis, sans faire mystère de son ambition: « On est des constructeurs de systèmes de personnalisation de cartes. On veut montrer qu’on peut être bien plus ».

Une réussite qui vaut aussi à l’entreprise d’être mise à l’honneur à l’occasion du World Electronics Forum (WEF) organisé à Angers cette semaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s