Démystifier la réforme fiscale deTrump

La baisse des impôts aux USA n’est pas opportune, non pas dans son principe car il est toujours bon de baisser les ponctions de l’état et de retirer des ressources aux dirigistes,  mais dans son calendrier dans le cycle.
.
A ce stade du cycle, le budget américain ne devrait plus être déficitaire de près d’un trillion, le déficit aurait du se réduire après 9 ans de reprise  économique!  On aurait du reconstituer ce que l’on appelle les amortisseurs économiques. Or le déficit  ne s’est pas réduit et il a tendance à remonter. Ce qui signifie que Trump va faire progresser à nouveau le trou alors que la gestion rationnelle consisterait à le combler sinon au moins à le diminuer. Si le deficit augmente maintenant alors que nous sommes dans un cycle de reprise  conjoncturelle, qu’est ce que cela va être quand le cycle va se retourner?
.
Laissons de côté le conte de fée de la courbe de Laffer, qui prétend que les coupes d’impôts s’autofinancent par la croissance, sa validité est démentie par la pratique. La seule chose sensée est de réduire les dépenses avant de baisser les impôts. Les baisses d’impôts ne paient pas pour elles même, le Reaganisme nous l’a appris.
.
Tout cela ne tient pas debout, mais cela n’empêche pas de réfléchir un peu bien sûr.
.

Ci dessous , comparaison du taux théorique et du taux effectif, moyenne mobile sur 3 ans.

Statuary Corporate Tax Rate

 

 

 

.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s