L’un des pipe line par lequel la crise arrivera , un jour dans …

Avertissement: j’insiste sur le junk, les emprunts pourris, à haut rendement, car ce sont les symboles de la période que nous vivons. Ils sont « la Bulle » incarnée .

.

Ils sont importants pour la stabilité financière parce que leur liquidité est faible, on ne peut espérer vendre facilement.

.

Et puis, comble de l’imprudence il y a des ETF qui se sont spécialisés dans ces emprunts à haut rendement  et à haut risque. Ces ETF sont très liquides sur les marchés alors que les titres qu’ils répliquent ne le sont pas .

.

Il y a un mismatch considérable!  Et donc il y aura crise quand les détenteurs voudront récupérer leur mise.  C’est inéluctable. Il faudra bloquer les ETF correspondant à ces emprunts, stopper les cotations, ils ont été commercialisés sur des argumentaires mensongers.

.

Mais il y a pire car dans ce secteur, on est très contagieux. Quand les emprunts a haut risque d’une  société chutent, alors ses CDS (assurances contre les risques de faillite)  chutent également, et son cours de Bourse se met à l’unisson. Donc la vulnérabilité des emprunts de mauvaise qualité rejaillit par contagion sur tous les autres actifs financiers. imaginez l’effet que fera la suspension de cotation de certains ETF: Cela incitera les porteurs à sortir par précaution de tous leurs ETF bien sur. La contagion va toucher tous les titres émis par une société et en même temps tout ce qui porte le nom de ETF.

.

économiquement les emrunts junks sont marginaux, c’est à dire qu’ils traduisent les prêts de plus en plus marginaux et risqués à l’économie, ils financent l’économie à la marge. Cela veut dire que si le robinet se ferme les firmes marginales, les firmes zombies se voient coupées des financements et refinancements ce qui est déflationniste. L’OCDE  estime à 15% le pourcentage de firmes zombies.

.

Le marché obligataire européen est le meilleur exemple d’aberration et de mauvaise allocation produites par la politique irresponsable de la BCE. C’est une véritable absurdité.

.

Savez vous que les emprunts  pourris , High Yield Européen  en raison de la politique de la BCE ne rapportent que 2% en moyenne, c’est à dire guère plus que les emprunts du Trésor américain! Un rendement raisonnable serait de 5 à 6%!, compte tenu des risques qui y sont attachés.

.

Ces emprunts sont trop chers, ils rapportent trop peu, ils sont mal classés. Les investisseurs étrangers  ont fait des bénéfices considérables sur ces emprunts à la faveur du cadeau tombé du ciel de la BCE. Certains ont fait des bénéfices de 1000%.

.

Selon toute vraisemblance , lorsque les détenteurs seront persuadés que le filet de sécurité, le « Put » de la BCE va disparaître, ils vont se précipiter vers la sortie et prendre leur bénéfice. Sans retenue puisque ces  bénéfices sont colossaux. Ce sera le sauve qui peut vers la sortie.

.

Lisez la dépêches de Fitch; elle est explicite malgré son langage politiquement correct: « les prix records des emprunts à haut risque des entreprises européennes créent « une incertitude croissante » avec leurs taux inférieurs à 2%. La politique de la BCE masque le risque inhérent à ces emprunts. »

– Financial Times (Nicholas Megaw): “Record high prices combined with more risky corporate bond supply is creating ‘increasing uncertainty’ and raising the chances of a sharp turnround in the European high-yield credit market, Fitch… warned. Yields on the most popular benchmark for European junk bonds fell below 2% for the first time ever last week, but Fitch warned that recent market calm and the distorting impact of central bank monetary policy ‘obscure the true risk-return dynamics faced by investors’. The ratings agency said the proportion of newly-issued bonds with the lowest credit ratings – CCC+ or below – has risen to its highest level since 2013, when average yields were more than 5%.”

.

Le marché financier mondial est chargé jusqu’à la gueule de risques à la fois de surévaluation et d’insolvabilité. Les achats de titres par les banques centrales ont asséché les marchés et obligé les détenteurs de capitaux à acheter n’importe quoi pour avoir un petit rendement médiocre. Cela a permis aux émetteurs de se financer quasi gratuitement et de vendre du papier dont personne en  temps normal n’aurait voulu.

.

Draghi  avec ses achats de titres a fait passer le rendement de l’indice Merrill Lynch des junks de 6,4% debut 2016 à 2?002% la semaine dernière! C’est une véritable folie criminelle. On vient de plus de 10% en 2012 et de 25% au moment de la crise de 2008.

.

Ci dessous la folie de Draghi qui a empilé les achats de titres à long terme par création de monnaie/monétisation. Le bilan de la Banque Centrale européenne, celle qui émet vos euros! 

Euro Area Central Bank Balance Sheet

Ces prix sont faux, idiots, ils ne correspondent à rien dans l’histoire et à rien compte tenu des risques de défaut et à rien compte tenu de ce qui va se passer quand les politiques monétaires vont devoir être normalisées.

.

Vous comprenez pourquoi on ne pourra pas vraiment normaliser maintenant.

.

Rappelez vous nous avons toujours affirmé et expliqué que les coûts des politiques monétaires non conventionnelles ne se voyaient qu’après,  à la fin quand on essayait de les arrêter. L’addiction à la drogue de la dette facile va faire mal, très mal. Environ 15% des entreprises européennes sont zombies, elles ne survivent que sous transfusion/perfusion ou grâce au bouche à bouche et quand le marché junk va se retourner  pour de bon, cela sera leur arrêt de mort… sauf à recréer de la monnaie, à refaire du printing.

 

.

 

Le spread, la marge de sécurité entre le rendement des emprunts de bonne qualité et les emprunts de  mauvaise qualité a été totalement laminé. Draghi a fait en sorte que les détenteurs de capitaux ne soient plus rémunérés pour les risques pris. C’est une des formes de ce que nous avons décrit sous le nom de répression financière.

Le taux de défaut , le taux de faillite actuel n’est absolument pas significatif puisque l’argent et le crédit ne coûtent rien, le taux ne devient significatif que lorsque l’on est en régime normal. Or en régime normal, le taux de défaut ou faillite est du double ou du triple des taux actuels! 

Image result for images of junk bond default rates

Publicités

Une réflexion sur “L’un des pipe line par lequel la crise arrivera , un jour dans …

  1. le marché des actions est seulement la vitrine que tout le monde regarde et qui donne l’illusion de solvabiliser tous les excés de la creation de crédits, dettes et leverage.
    Le vrai marché c’est celui du crédit et en particulier du High yield comme vous le soulignez si justement
    Il y a en ce moment des cracks, de plus en plus de distortions, et elles deviennent apparentes
    entre les ETF TLT et les ETFs HYG et JNK et le BND
    ce sont les indicateurs de ce qui se passe vraiment.
    Il faut stabiliser la chute récente de ces bonds qui entraîne la baisse des actions sur les marchés
    et provoque le risk off et la spirale dangereuse.
    la courbe des taux s’applatie de plus en plus ce qui pénalisent les finances des banques et donc leur cours en bourse et leur capitalisation..ect
    la FED et les autres banques centrales vont devoir monter les taux pour empêcher la courbe de s’applatir encore plus et de risquer de s’inverser et également tout faire pour que la « money velocity » arrête de dégringoler
    mais ce faisant comme vous le précisez, cette hausse de taux ne peut pas être normale, c’est à dire régulière et plus importante car le poids de la dette devindrait vite insupportable et provoquerait faillites et défauts en chaîne et déclancherait l’éclatement des bulles les unes après les autres.

    La manoeuvre devient de plus en plus délicate et périlleuse, seul les discours des banquiers centraux, IMF et autres.. et les interventions, manipulations de toutes sortent vont permettre de continuer à maintenir l’illusion de stabilité et croissance minimale.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s