Yellen avoue qu’elle ne comprend rien , mais elle prétend avoir compris … avant

Mardi, Yellen donnait une sorte d’interview d’adieu à New York, à NYU. Elle était interrogée apr Marvyn King l’ancien banquier central lequel n’est pas un mauvais. 

Traduction libre commentée et critiquée;

Janet Yellen, the outgoing chair of the Federal Reserve, affirmed to an audience at New York University on Tuesday night that she finds this year’s low US inflation a mystery — but also asserted that she had found it easy to explain the inflation of the previous three years of her tenure.

Yellen avoue qu’elle ne comprend pas. Elle comprend pas le mystère de l’inflation qui reste basse, nettement sous les 2% malgré tous ses efforts.

Her comments on inflation, which came in a public conversation with Mervyn King, the former governor of the Bank of England, allowed her to explain her much-discussed comment in September that this year’s shortfall of inflation from its 2 per cent target was “more of a mystery”.

En septembre déja elle avait reconnu que dans son cadre analytique, l’incapacité de l’inflation à rejoindre l’objectif de 2% était une sorte de Mystère, « more of a mystery ». 

Ms Yellen said she could not say that the Fed clearly understood the causes.

Elle avoue qu’elle ne peut pas dire si la Fed en comprend bien les causes.

At the time the comments were taken as a signal by many in the markets that the Fed’s campaign to raise interest rates would peak at a lower rate than previously expected. As a result, the yields on longer-dated Treasury bonds fell and the so-called yield curve — the gap between 10- and 2-year bond yields — began to fall.

Quand elle avait tenu ces propos, les marchés les avaient interprété comme un signal que la campagne de hausse des taux de la Fed allait être plus courte que prévue et que les  taux  allaient toucher leur maximum bien plus bas qu’on ne l’avait cru. Les taux longs avaient chuté et la pente des taux s’était réduite.

 

Earlier on Tuesday, the spread of 10- over 2-year yields fell to its lowest spread in a decade, in what is usually taken as a sign that the market is braced for low rates, inflation and growth in the future.

Une pente faible pour les taux signifiait auparavant qu’il fallait s’attendre à des  taux bas, une inflation faible et une croissance modeste.

At NYU, Ms Yellen went into more detail on inflation, saying undershooting from 2014 to 2016 could be easily explained by lingering high unemployment that left slack in the labour market, falling oil prices and the sharp appreciation in the dollar. “For each year inflation was lower than we wanted it to be but it wasn’t surprising. This year it’s surprising.”

Selon elle, elle comprenait avant c’est à dire dans la période de 2014 à 2016; l’inflation était basse à cette époque  à cause du chomage, du dollar de la baisse du pétrole.

Il ne lui vient pas à l’idée que déja à cette époque elle ne comprenait rien et que les explications qu’elle se donne n’en sont pas . Elle confond justification et explications. Elle se fait un plaidoyer.

Si l’action monétaire menée avait été efficace, bien calibrée comme le prétendait Bernanke , alors les prévisions de la Fed auraient du être tenues, or elles ne l’ont jamais été ce qui est la preuve que l’action n’était ni efficace ni bien calibrée.

Le petit pipi de chat de trickle-down de l’effet de richesse, l’effet d’inégalité étaient tout a fait insuffisant pour alimenter une vraie reprise  monétaire. Je dis bien une vraie .

La réalité que les banquiers centraux ne veulent pas admettre est qu’ils ne comprennent rien à la monnaie moderne, globale dominée par le dollar funding et contrainte par la capacité bilantielle des banques.  Ils n’ont pas crée de monnaie active contrairement à ce qu’ils croient mais de la monnaie morte, stagnante, oisive. La véritable creation monétaire se passe ailleurs et autrement et ils ne l’ont pas encore compris. Ils entretiennent leur monopole de l’ignorance/arrogance  comme les  pseudo savants du temps de Galilée. 

Recommended Yellen to quit Fed board after Powell sworn in Central bankers warn of limits to forward guidance Federal Reserve In 2017, with low unemployment and stability in oil prices and the dollar, she said the Fed’s “working hypothesis is that there are a whole range of idiosyncratic factors, most of which may be temporary”.

She pointed to a much slower increase in healthcare costs than had been expected, and to the introduction of unlimited data plans by cell phone providers which had shown up in the official statistics as a sharp decline in prices. “We would expect it to move up next year,” she said of inflation,

Pour se dédouaner de façon médiocre Yellen dit deux choses ; 1°) c’est temporaire 2°) c’est parce qu’il y a des facteurs particuliers, des sortes d’anomalies!

C’est la négation du savoir et de la science car ceci n’est pas une explication mais une façon d’apparaitre du problème. Et pourquoi ces prix ne montent ils pas  comme avant Madame? C’est le problème que vous auriez du élucider, c’est le mode d’apparaitre de vos erreur tout simplement.  C’est la façon dont le problème  non résolu de Yellen apparait.

Nous sommes revenus au temps de Molière et de Diafoirus. Quand vous avez le Sida, vous tombez malade de diverses façons , très variées, mais la vraie cause de vos maux ce n’est pas l’apparence  que le Sida prend au travers des divers maux et infections , c’est le  Sida lui même;  et nous avons le sida monétaire. Un sida que vous soignez par des incantations d’incapables.  

But “there may be something endemic here that we need to pay attention to”. She added: “You have to keep an open mind and not assume you have a monopoly of truth.”

Mais il y peut être quelque chose d’endémique et nous devons y faire attention… et pour finir enfin une vérité « nous ne devons pas considérer que nous avons le monopole de la vérité. Oui et alors?  Pourquoi ne pas tre humble et tout remettre en chantier avant qu’il ne soit trop tard?  

Ms Yellen also said that continuing low inflation, regarded as a boon by many, could be “dangerous”. She explained that this would mean that rates peaked at a historically low level, limiting the room for the Fed to respond at the next crisis. If rates peaked at 2 per cent, she said there would not be “a lot of scope to use monetary policy to address weakness. That would be a very dangerous state of affairs.”

L’inflation trop basse est dangereuse car si les taux restent trop bas alors les banques centrales n’ont plus de marge de manoeuvre, plus de munition pour faire face à une nouvelle crise. La aussi c’est une vérité qu’il faut saluer.

Des trillions pour rien.

L’échec de lapolitique monétaire de la Fed en un graphique qui résume tout! On comprend qu’ils ne comprennent rien!

A partir de QE1 donc de 2009, et alors que 3QE se succèdent et que des trillions et des trilions viennent gonfler le bilan de la Fed, l’inflation ne bouge pas!

La propagande de la Fed et des médias serviles et incompétents a permis une petite hausse psychologique de l’inflation en 2010/2011, puis la psychologie s’est retirée, la réalité a repris  le dessus, on s’est aperçu que ce n’était que des incantations;  et l’échec à relancer la hausse des prix est devenu manifeste pour tous.. sauf pour les gouverneurs de la Fed, lesquels n’en prennent conscience et ne l’admettent que maintenant.

Evolution des anticipations inflationnistes: aucun lien avec le total du bilan de la Fed, les marchés jugent jusqu’ici avec raison que cette politique ne donne et ne va donner aucun résultat. 

Pour la hausse de l’inflation, c’est raté! Les prix n’ont monté que grace à la hausse du pétrole 

U.S. Consumer Price Index, Jan 1990 - 2017

US Consumer Price Index, Jan 2016 - Oct 2017

Publicités

3 réflexions sur “Yellen avoue qu’elle ne comprend rien , mais elle prétend avoir compris … avant

  1. Oui … c’est le jour de son départ, dans son discours d’adieu qu’elle tends à dire sa vérité. Je ne l’en blâme pas: j’ai compris grâce à Mme Lagarde que certain poste à responsabilité imposent de dire des conneries avec le plus grand sérieux … elle était là pour cela…

    Mr Bertez, puis-je vous demander votre avis sur 2 points:
    – Si je comprends bien, à la prochaine crise, la solution des banques centrales sera l’ouverture du robinet monétaire (s’il est déjà ouvert ou l’ouvre encore plus, si les taux sont bas ils passeront négatifs qu’à cela ne tienne…). Bref, QE+baisse des taux sont les seuls leviers des banques centrales …
    – Pour avoir de l’inflation il faudrait … une hausse des salaires avant tout ! Car si les prix des biens de consommation grimpent, « on » n’a pas les moyens de continuer à les acheter (mis à part l’iphone X…). Donc, les entreprises, pas idiotes, ne peuvent monter les prix même si elles en rêveraient: elles restent attachées au réel de notre monde …

    Conséquemment à mes deux conjectures, à la prochaine crise, il y aura un déluge de liquidité et toujours pas d’inflation puisque nos poches sont vides … Mais les actions repartiront à la hausse …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s