Natixis ne croit pas au miracle aux USA

Dans ses projections pour l’année à venir, Natixis AM a émis des doutes quant à la capacité de l’économie américaine (et à celle des économies chinoise et européenne avec elle) à croître plus rapidement.

Alors que la Fed devrait rester sur un schéma plus restrictif, autrement dit poursuivre sa politique de normalisation monétaire, Natixis  estime que la réforme fiscale fraîchement adoptée par le Sénat et promise de longue date par Donald Trump ne génèrera pas de croissance supplémentaire. Il évalue par ailleurs à quelque 1.000 milliards de dollars le déficit public qu’elle engendrera d’ici 10 ans.

Au surplus, cette réforme profitera d’abord aux hauts revenus et aux entreprises, et amènera 80% de contribuables américains à payer plus d’impôts, ce qui pourrait dérégler le cycle économique actuel.

Et Natixis AM d’évoquer l’aplatissement de la courbe des taux d’intérêt, qui selon le gestionnaire d’actifs constitue ‘toujours un signal négatif pour l’activité lorsque, comme c’est le cas maintenant, cet aplatisement s’opère via une hausse du taux à 2 ans’.

Autre facteur susceptible de freiner l’économie, par-delà la progression globale de l’activité : la difficile renégociation de l’ALENA (accord de libre échange nord-américain). Une désagrégation de celui-ci ‘serait un mauvais signal pour le commerce mondial’, assure Natixis AM, qui pointe enfin l’arrivée de Jerome Powell à la tête de la Fed, le successeur de Janet Yellen – lequel devra faire ses preuves rapidement – n’étant pas expert en matière de politique monétaire alors même que l’institution est en train de normaliser celle-ci à la fois sur le plan des taux et sur celui de la taille du bilan.  Powell pourrait bien être confronté à des défis importants dans les semaines à venir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s