L’utilité historique du Bitcoin, analogie

La presse présente cette opinion de Greensapn comme négative alors qu’elle est très positive pour le Bitcoin. Greenspan compare le Bitcoin au Continental de 1775 et il fait remarquer que même si finalement le Continental a terminé sa carrière sans valeur, entre temps, il a été d’une grande valeur et d’une grande utilité historique.

Lisez bien le paragraphe que j’ai mis en gras et souligné. Il traduit ma pensée , celle que je n’exprime pas…

  • Greenspan compares bitcoin, at more than $12,000 as of Wednesday, to the money issued by the Continental Congress in 1775 to finance the war effort.
  • Even something that is ultimately worthless can create real goods and services in the near term, Greenspan says.

According to Alan Greenspan, bitcoin is 'not a rational currency'

According to Alan Greenspan, bitcoin is ‘not a rational currency’  

Former Federal Reserve Chairman Alan Greenspan told CNBC on Wednesday that bitcoin reminds him of currency issued during America’s Colonial past that ultimately proved worthless.

Greenspan compared the high-flying cryptocurrency to 1775 Continental currency that was worthless by 1782. In the in-between years, however, the money allowed patriots like George Washington to buy armaments and other supplies.

Continental money was so-called fiat currency. Declared legal tender by the Continental Congress, it derived its value from the amount of paper notes available and the demand for them rather than by the backing of a commodity such as gold or silver.

« A significant share of it was creating real goods and services » despite the fact that it was ultimately worthless, said Greenspan, who mentioned he was co-writing a book about American history.

 

https://www.cnbc.com/2017/12/06/greenspan-compares-bitcoin-to-colonial-america-currency-that-eventually-became-worthless.html

Publicités

Une réflexion sur “L’utilité historique du Bitcoin, analogie

  1. Amazon rachète le monde entier avec de l’argent créé à partir du néant par les banques centrales et commerciales et le Bitcoin est en passe, s’il grossit démesurément, d’escamoter les « richesses du réel » du monde entier, au nez et à la barbe des banquiers centraux et des gouvernements, pour les envoyer dans un néant parallèle, qui leur est inaccessible…

    Georges Washington avait besoin d’armes pour son indépendance, le peuple se libère du joug de ses gouvernements et acquiert l’indépendance financière et fiscale…
    Greenspan n’est pas sénile, je vois. Il est issu du sérail et connaît ses faiblesses. il ne pouvait trouver meilleur point de comparaison.
    Merci pour ce texte.
    A méditer…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s