Après la victoire en Catalogne …

Le moment est venu d’engager un dialogue, a déclaré vendredi à Bruxelles l’ex-président de Catalogne, Carles Puigdemont, et de réparer les dégâts causés par l’application de l’article 155 de la Constitution espagnole – la mise sous tutelle de la Généralité par Madrid.

L’ancien président, dont le parti Junts per Catalunya est arrivé en tête dans le camp indépendantiste, devançant ERC (Gauche républicaine), s’est exprimé à la mi-journée au lendemain de la victoire des formations indépendantistes aux élections régionales de Catalogne.

Carles Puigdemont a dit n’avoir aucun problème avec l’idée de discuter avec le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, et a ajouté que si des garanties étaient données par Madrid, il regagnerait l’Espagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s