Vers la reconnaissance de fait des cryptomonnaies

https://www.boursier.com/actualites/economie/cryptomonnaies-malgre-la-correction-en-cours-goldman-sachs-s-active-37746.html?headline4

Goldman Sachs serait en train de déployer un « desk de trading » à New York, dédié aux cryptomonnaies. Bloomberg a obtenu hier soir des informations allant dans ce sens… L’objectif serait de disposer d’une entité opérationnelle en juin prochain.

On peut raisonnablement penser que le stade de la rumeur est dépassé et que la banque d’affaires est effectivement en train de peaufiner une branche spécialisée. Surtout à la lecture de la réponse faite par un porte-parole interrogé sur la question : « pour répondre à l’intérêt de nos clients pour les cryptomonnaies, nous étudions la meilleure façon de les satisfaire ».

Le « desk » pourrait être logé dans la division qui traite l’obligataire, les devises et les matières premières, mais rien n’a encore été décidé. Jongler avec les cryptomonnaies ne s’improvise pas… Goldman Sachs va devoir cadrer juridiquement son activité, la sécuriser, trouver un mode de conservation et décider du degré de liberté laissé à ses clients.

Des questions compliquées à régler… Bloomberg a rapporté une anecdote sur une certaine forme de conservatisme qui perdure au sein de l’institution, habituée aux montages financiers ultra-complexes, mais confuse face à ces cryptomonnaies qu’elle a du mal à appréhender : Lorsque le CBOE a lancé ses premiers contrats sur le bitcoin au début du mois, Lloyd Blankfein aurait exigé de certains clients de Goldman Sachs qu’ils disposent en face de leurs « trades » de fonds équivalents en bons vieux dollars. Une politique qui aurait amené certains d’entre eux à passer par d’autres intermédiaires… et qui a peut-être provoqué un branle-bas de combat pour mettre en place une division spécialisée dans le négoce des cryptomonnaies.

Exemple, il y a désormais sur les terminaux Bloomberg un « moniteur de cryptomonnaie ». On peut y lire la définition maison d’une devise cryptographique, un « actif numérique défini mathématiquement, décentralisé, qui permet d’effectuer des transactions sous forme cryptographiée sans avoir besoin de banques centrales » ainsi que la liste des plus importantes cryptomonnaies (bitcoin, ripple, ethereum, litcoin) avec leurs cours, les cotations sur diverses plateformes spécialisées, plus les deux « futures » disponibles sur le bitcoin, sur le CBOE et le CME.

Les cours du bitcoin ne figurent pas encore sur les bandeaux défilants des chaînes d’information en continu aux côtés de ceux de l’or, du pétrole et de la parité euro-dollar. Mais nous n’en sommes peut-être pas si loin…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s