Trump se trompe, l’Iran n’est pas l’Ukraine

Des dizaines de milliers de manifestants pro-régime se sont rassemblés mercredi dans plusieurs villes d’Iran pour condamner les « troubles » qui agitent le pays depuis près d’une semaine, après une nuit plus calme que les précédentes à Téhéran et en province.

Munis de banderoles dénonçant les « fauteurs de troubles », les manifestants ont repris des slogans en faveur du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, mais aussi « mort à l’Amérique » ou « mort à Israël », selon des images diffusées par la télévision d’Etat.

Cette TV a montré des images en direct de manifestations massives dans les villes d’Ahvaz (sud-ouest), Arak (centre), Ilam (ouest), Gorgan (nord), ou encore Kermanshah (ouest).

« Nous offrons à notre guide le sang qui coule dans nos veines », scandaient encore ces manifestants, dont certains brandissaient des drapeaux iraniens.

Ces manifestations interviennent après une nuit calme dans la capitale Téhéran, contrastant avec les protestations contre l’austérité économique et le pouvoir qui agitent depuis le 28 décembre l’ensemble du pays.

– « Dans quelques jours » –

Lors d’un entretien téléphonique avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, le président Hassan Rohani a dit espérer une fin des troubles « dans quelques jours », a rapporté la présidence turque.

Selon le communiqué, MM. Erdogan et Rohani ont partagé l’idée selon laquelle le droit de manifester ne doit pas conduire à des « violations de la loi ».

Les troubles qui ont débuté le 28 décembre à Machhad, la deuxième ville d’Iran, ont été marquées par la mort de 21 personnes -en majorité des manifestants- et des centaines d’arrestations.

Alors que le président américain Donald Trump, qui a fait de l’Iran sa bête noire, n’a eu de cesse de soutenir les manifestations, Washington a accru mardi la pression sur Téhéran.

L’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, a demandé des « réunions d’urgence du Conseil de sécurité à New York et du Conseil des droits de l’Homme à Genève » pour discuter de « la liberté » réclamée par le peuple iranien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s