Attention, le ralentissement de la création de crédit dans le monde est net, il mérite que l’on y prenne garde

Fin 2015, début 2016,   la situation économique était désatreuse et les institutions internationales s’arrachaient les cheveux pour trouver des solutions .

La baisse du pétrole , le retour des craintes déflationnistes et la destabilisation chinoise faisaient redouter une nouvelle crise qui aurait été marquée par l’éclatement de la bulle, des fausses valeurs chinoises, y compris le change. Le monde a frolé la crise systémique à cette époque.

Et puis est intervenu ce que nous avons appelé le consensus de Shanghai, à la veille du sommet du même nom. Il s’est réalisé par téléphone sous le leadership de Yellen . Une action vigoureuse  de sauve qui peut a été décidée de facon coordonnée et tous azimuts  car tout le monde était dans le même bateau. Tout ceci a été décidé et fait en tout début d’année 2016, mais des initiés en avaient profité dès la fin de 2015. Regardez les graphiques, il n’y a aucun doute sur la datation, sur  les évènements et sur les achats d’initiés.

L’action vigoureuse s’est articulée autour d’une  création de crédit sans précedent en Chine, une création de crédit forte ailleurs, avec stabilisation volontariste voire autoritaire du change chinois,  et diverses mesures comme le soutien des prix du pétrole avec l’aide des producteurs. Ce prix a joué un rôle central.

Parallèlement, un consensus  s’est établi pour stopper la raréfaction du dollar, pour faire baisser le dollar, car ceci mettait en danger les emprunteurs des pays tiers.

Le succès a été total sur tous les plans car l’action était bien coordonnée, les mesures exhaustives , tous les aspects du problèmes étaient traités. On a échappé à la mise en risk-off et enclenché un cycle de risk-on vigoureux.

Un crédit impulse (1) considérable a été mis en place et, c’est d’ailleurs  ce que nous avons souligné à l’époque, il a été efficace: il devait et il a produit les effets attendus. Les réflexes de Pavlov avons nous expliqué, allaient jouer à plein comme d’habitude.

Nous avons eu raison et nous maintenons notre analyse de l’époque. Elle nous a conduit à considérer et à répéter que la reprise  économique globale synchronisée avait été declenchée par ce crédit impulse. Nous disons bien déclenchée car après, d’autres choses ont joué et sont venues sinon  le relayer du moins le compléter. Ce credit impulse a joué un rôle que l’on peut qualifier de catalyseur, les réactions économiques qui ne prenaient pas avant, se sont mises  à prendre, la mayonnaise  s’est formée.

 

Le credit impulse Chinois a été determinant car des trillions crédit ont été produit ! Hélas, on ne peut toujours accélérer la production de dettes et les autorités chinoises ont été obligées, face à diverses manifestations de dérapage, de revenir à une gestion un tout petit peu plus orthodoxe. Le credit impulse s’est réduit et maintenant il devient négatif. Au même moment le credit impuluse américain lui aussi  ralentit et s’inverse.

Est ce que cela va provoquer un ralentissement économique, est ce que cela va se faire sentir par un retour à des forces déflationnistes, est ce que cela va se sentir sur les marchés d’actifs et casser la spéculation? Personne ne peut répondre car nous sommes dans l’inconnu, dans l’aventure, jamais on n’ a fait pareilles  choses, lamais on a pris autant de risques  et pratiqué de telle politiques.

En tout cas la vigilance s’impose, cette chute du credit impulse mondial est prendre au serieux, elle peut modifier la donne.

Voir les graphiques ci dessous , ils retracent l’évolution du crédit impulse de façon très claire et significative

(1) The credit impulse is a term coined by Michael Biggs, then an economist at Deutsche Bank, when in 2008 he defined it as the change in new credit issued as % of GDP. He showed that, in most countries, private sector demand (C+I) correlates very closely with the credit impulse and he argued that the important credit variable in terms of forecasting GDP growth is the change in the flow of credit, not the change in the stock of credit

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s