Crédit Agricole Brie Picardie, baisse du dividende, quand l’incompétence et le mépris pour les porteurs se conjuguent!

Les opérations de simplification du groupe Credit Agricole étaient un tour de passe passe pour tansférer l’argent des Caisses Regionales, prospères vers le Crédit Agricole, mal capitalisé, non rentable et surveillé par les autorités. On s’en aperçoit clairement. Il y a des Caisses Régionales mieux gérées que d’autres, mais celle de la Brie n’en fait pas partie! Cette gestion désastreuse se double d’une malhonneteté dans la communication et la présentation des comptes.

La décision de rachat de 300 000 CCI est scandaleuse, il y a mieux à faire avec cet argent que de l’ingénierie financière. Hélas le copinage  pratiqué dans les Caisses n’autorise pas la critique des « frangins » qui sont à la tête. Il y a quelques années c’est la Caisse Régionale du Nord de la France qui s’est illustrée par une gestion désastreuse, quasi délictueuse de son immobilier  et une communication déplorable, heureusement de ce côté les choses se sont arrangées. 

Pour 2017, le Produit Net Bancaire de Crédit Agricole Brie Picardie recule de -6,5% à 564,4 millions d’euros (603,5 ME en 2016). Il est notamment impacté par des opérations d’optimisation du bilan de la Caisse Régionale conduites en 2017 pour préparer l’avenir, et par l’opération de simplification du groupe Crédit Agricole réalisée en 2016. Retraité, le PNB sous-jascent affiche un léger retrait de – 0,9%, à 621,3 ME dans un contexte de taux bas défavorable au métier d’intermédiation bancaire.

Le coût du risque s’établit à 8,4 ME pour 2017. Le taux de défaut (EAD Défaut/EAD), à 1,45%, poursuit son amélioration, pour une exposition globale (EAD) de près de 23 milliards d’euros à fin 2017.

Le résultat net social s’établit à 171,8 ME, sur un niveau comparable à 2016 (172 ME (-0,2%). En base consolidée, le résultat net 2017 en normes internationales (IFRS) atteint 188,2 ME, en progression de +12,1%.

Dette

Les capitaux propres atteignent près de 3,4 MdsE à fin 2017, pour un total bilan consolidé de près de 27,6 MdsE. Les dettes envers les établissements de crédit (essentiellement Crédit Agricole S.A. au regard des règles de refinancement interne au Groupe) et envers la clientèle représentent respectivement 63,4 % et 27,1% de l’ensemble des dettes. Le solde correspond principalement à l’encours de certificats de dépôt négociables émis par la Caisse Régionale dans le cadre de son programme d’émission jusqu’à 2 MdsE, noté A1 par Standard and Poor’s.

La Caisse Régionale maintient des niveaux de solvabilité et de liquidité élevés. Le ratio CRD est de 17% à fin septembre 2017 et le Liquidity Coverage Ratio s’établit à 134% à fin décembre 2017, pour une exigence minimale en LCR fixée à 80% pour 2017 et à 90% pour 2018.

Dividende

Ces résultats permettent à la Caisse Régionale de continuer à consolider sa structure financière et d’investir pour servir le territoire, tout en rémunérant les parts sociales, Certificats Coopératifs d’Associés et Certificats Coopératifs d’Investissement à des niveaux attractifs. Le Conseil d’Administration proposera ainsi à l’Assemblée Générale du 29 mars prochain de servir un intérêt aux parts sociales de 1,8% au titre de l’exercice 2017, ainsi qu’une rémunération de 1,15 euro par CCI et CCA.

Cette rémunération représente un rendement de 4,3% sur le cours du CCI au 31 décembre 2017 et un taux de distribution de 37% sur la quote-part du résultat net social.

Programme de rachat de CCI

Par ailleurs, dans le cadre de l’autorisation votée par l’Assemblée Générale Mixte du 30 mars 2017, la Caisse Régionale entend recourir à son programme de rachat de CCI dans la limite de 300.000 titres, pour un prix maximum n’excédant pas la limite fixée par l’Assemblée Générale Mixte (soit 32 euros par titre). Les titres acquis dans le cadre de ce nouveau mandat seront intégralement affectés aux fins d’annulation.

La composition du Conseil d’Administration est la suivante :

– Président : Philippe de Waal.
– Vice-Présidents : Antoine Berthe ; Patrice Gregoire
– Membres du Bureau : Didier Boucher ; Hervé Bournonville ; Georges Dufour ; Chantal Farce ; Jérôme Garnier ; Isabelle Garnot.
– Autres Membres : Bernard Bizouard ; Francine Bollet ; Eliane Boutillier ; Hugues Deblock ; Xavier Grymonprez ; Eric Jeanty ; Lydie Larue ; Bruno Levesque ; Alain Pouilly ; Odile Salmon ; François Trancart.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s