A lire Ces frais qui rognent votre épargne

Février 2018

Le Particulier n°1142, article résumé.
Auteur : FERRON (Aurélien)

L’entrée en vigueur en 2018 de nouvelles réglementations européennes devrait rendre les frais de vos placements financiers plus transparents. Pour les épargnants, c’est l’occasion de découvrir que l’essentiel des revenus de leurs placements est concédé par les gestionnaires aux conseillers qui les leur vendent. Notre enquête.

Résumé de l’article

MIF 2, DDA et Priips. Trois noms barbares pour désigner 2 directives et un règlement européens, en passe de bouleverser l’univers des placements financiers.
Tous entreront progressivement en vigueur courant 2018.
Leur ambition est commune : améliorer l’information et la transparence pour mieux protéger les épargnants. Concrètement, les distributeurs devront s’assurer d’une parfaite connaissance de leurs clients grâce à des questionnaires approfondis et remis à jour, et un contrat devra être signé en cas de conseil personnalisé. Surtout, chaque épargnant sera informé du détail des coûts associés à ses placements, à chaque transaction et, chaque année, par un récapitulatif annuel des frais.
C’est sur ces frais que les épargnants risquent d’avoir le plus de surprises. Et beaucoup vont découvrir que tous les distributeurs, dont le rôle est, en principe, de conseiller les épargnants, tirent l’essentiel de leur rémunération de commissions récupérées sur les placements qu’ils vendent !
Au départ, MIF2 – la2e directive encadrant les marchés d’instruments financiers, en vigueur le 3 janvier 2018 – prévoyait d’interdire purement et simplement les rétrocessions et d’exiger la facturation d’honoraires.
Un bon moyen d’éviter au distributeur de vendre à son client le placement qui lui rapporte le plus, et non pas le plus adapté. Cela ne sera finalement pas le cas, le lobby de l’industrie financière étant passé par là. Les conseillers continueront donc à toucher ces rétrocessions, mais ils ne pourront plus soutenir que leur conseil est « indépendant ».

Le dossier en version complète fait 6 pages papier. Il comporte l’ensemble des articles du sommaire, les textes de lois, jurisprudences et compléments associés.

Mots-clés :

ASSURANCE VIE , EPARGNE , FCP , FIP , FRAIS DE COURTAGE , GESTION DE PATRIMOINE ,PLACEMENT FINANCIER

Publicités

Une réflexion sur “A lire Ces frais qui rognent votre épargne

  1. Bonsoir,
    Afin de ne pas « tromper » ou du moins bien orienter les lecteurs épargnants, il est nécessaire d’être impartial et complet.
    Pour bien « défiscaliser » la Loi Girardin est très intéressante mais surtout dans le domaine dénommé « industriel » rentabilité pouvant atteindre 28% et sans engagement sur du ONE SHOT !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s