Vivent les crises, une fois de plus! Interprétation radicale

Ce graphique ci dessous, a le mérite de montrer le bien fondé de ma thèse centrale pour expliquer la situation présente à savoir que l’embellie  économique et boursière que nous connaissons a pour origine les mesures secrètes prises par ce que j’appelle le Consensus de Shanghai en février 2016 pour faire face à la crise qui a menacé de tout emporter: la crise du Yuan.

La baisse du yuan allait faire chavirer tout l’édifice mondial, or le Yuan c’est un point fixe,  un invariant qui ne peut échapper et passer  hors de contrôle. 

C’était d’une gravité extrême et il faut reconnaître à Yellen, qui a bien vu dès le début de la crise, il faut reconnaître à Yellen sa clairvoyance et sa persuasion. La concertation, d’abord téléphonique , a été très efficace avec des mesures discrètes tous azimuts, y compris sur les changes, le pétrole, les politiques de réserves  des banques centrales,  les marchés de refinancement bancaire car le danger était colossal avec une bulle chinoise qui menaçait d’éclater . On a stoppé la raréfaction du dollar et évité une crise sur le dollar-funding et sauvé les émergents. 

Pour l’instant rien n’est venu démentir ma thèse, au contraire, les éléments partiels la confirment en attendant une confirmation plus globale. 

Ci dessous on voit clairement que ce sont les crises qui produisent les hausses du marché financier global par les mesures aux quelles elles obligent.

On verra si celle qui a montré le bout du nez ces derniers jours à WST ,  montre son horrible tête mais si c’est le cas, alors les mêmes causes risquent de produire les mêmes effets: une nouvelle vague de hausse des Bourses… car aux crises il n’y a qu’un remède connu , l’Inflationnisme.

C’est la raison pour laquelle je ne cesse d’écrire et de réecrire:

Vivent les crises!

Les sell-off produisent les hausses !

Publicités

6 réflexions sur “Vivent les crises, une fois de plus! Interprétation radicale

    1. Non vous allez trop vite en besogne pour l’instant nous sommes dans une healthy correction, pas dans une crise.
      ce n’est que si la crise se produit, et que les ventes enflent en boule de neige que l’on passera à une nouvelle phase de sauvetage. pour l’instant il n’ y pas de rpoblème, il n’y a qu’une menace.

      J'aime

  1. Bonjour,
    Pourriez-vous mettre un lien vers de plus amples explications sur la crise du yuan?
    Je n’arrive toujours pas à comprendre ce que cela recouvre et les mécanismes de transmission. Et ce depuis la dévaluation du mois d’Août 2016(?).
    Or aujourd’hui ZH annonce, suite aux chiffres du commerce, un nouveau risque de dévaluation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s