On dirait que l’or veut se raccrocher aux indicateurs « soft » d’inflation.

On dirait que l’or veut se raccrocher aux indicateurs « soft » d’inflation. La corrélation à 30 jours entre le SPDR Gold shares ETF et le two year breakeven rate est au plus haut depuis la mi 2015.

Désolé pour le charabia technique, mais l’idée est simple, elle!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s