L’Italie en cours de grecisation

Les Italiens seraient fous de continuer à voter pour des partis européistes! Un bon tiers de la population est au bord de l’exclusion sociale.

Il n’y a pas de convergence en Europe avec la politique allemande qui vise à asphyxier les plus faibles, les retardataires.

Regardez la courbe, elle est croissante malgré toutes les « réformes » qui devaient améliorer la situation. En Europe: les forts deviennent plus forts avec l’Ordnung allemand mais les faibles deviennent plus faibles.

Encore un effort et l’Italie sera encours de grécisation. Quand l’Italie tombera on s’apercevra comme dans le cas de la Grèce que tous les chiffres sont bidons, bidonnés et que cela est intenable.

Publicités

3 réflexions sur “L’Italie en cours de grecisation

  1. Hum … hier au journal de France 2, un reportage sur l’Italie qui m’a choqué: pour 1 poste de prof, 10 000 candidats, pour 22 postes de pompiers, 25 000 candidats etc … les jeunes (surtout du sud), touché par la pauvreté et le chômage (33%), cherchent à rentrer dans la fonction publique (elle aussi bien réduite me semble t’il par des plans light à la grecque).
    Une catastrophe… J’ai surtout été étonné qu’on en parle pas d’avantage (je l’ai découvert hier!) … et qu’il n’y ait pas eu plus « d’agitations » là bas …
    Nous serons les prochains si cela continue … mais comment ouvrir les yeux au gens qui ne voient que le bonus de confiance apporté par l’euro ? Cela c’est clairement ressenti lors de la dernière présidentielle: beaucoup de personnes autour de moi ont vraiment peur de la sortie de l’€uro: pour eux, c’est l’assurance d’une certaine stabilité grâce à l’Allemagne.

    J'aime

    1. Vous connaissez mon pessimisme: les choses ne changeront plus par la volonté des gens, cette volonté n’existe pas, les solidarités sont perdues et la post modernité détruit en profondeur la subjectivité. donc c’est fini, n-i, ni. Les gens n’ont plus, ils ont perdu tout horizon mobilisateur.

      C’est d’ailleurs le problème des politiciens en particulier de Mélenchon et Marine, ils ne servent à rien parce qu’ils n’ont pas réflechi sur la nouvelle situation créée par la post-modernité, la fin de la raison, la prééminence des émotions et de la consommation. Ils sont passé à coté l’explosion des sciences de l’ingénierie sociale. Leur combat se réduit à un spectacle vain et c ‘est la même chose pour les syndicats… en pire!

      Seul Podemos en Espagne a une réflexion authentique et ils ont une action, une efficacité sur le terrain, dans les quartiers. Mais Podemos a des penseurs , des gens remarquables pas des Mélenchon ou Marine. Attention cela ne veut pas dire que je pense comme Podemos!

      Les choses changeront quand le Système aura trouvé ses limites internes c’est à dire que cela se passera indépendamment de notre volonté. Le système ne changera qu’en vertu de ses contradictions internes et en vertu du retour de la rareté, de la finitude.

      En revanche si vous ne pouvez rien changer au global, au niveau politique ou social, vous pouvez presque tout au niveau individuel; que ce soit au niveau de la reconstruction, de la réorientation de votre vie personnelle ou familiale.

      Mais beaucoup de gens ont peur de mener leur vie, la leur, ils parlent, ils se défoulent sur les écrans, sur les réseaux sociaux, comme les rebellocrates du type Zemmour,; mais ils crèvent de peur de s’écarter du troupeau. Il y a très peu de Nietzschéens ou de Dyonisiaques!

      C’est à ce niveau que se situe la liberté; la liberté et la dignité. La liberté c’est la capacité de s’adapter aux nouvelles situations, de produire sa propre vie, de ne pas être passif, de prendre son destin en mains.

      Je suis globalement pessimiste mais vous le voyez je suis incroyablement optimiste au niveau individuel.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s